Journée de prévention neige et avalanche

Une journée pour sensibiliser les jeunes aux risques liés à la pratique du ski / surf / raquette à neige, orientée notamment sur les avalanches, est organisée par le Département des Alpes-Maritimes dans le cadre du ski scolaire, avec la collaboration de l'Association Nationale pour l'Etude de la Neige et des Avalanches (ANENA), du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, de la Compagnie Républicaine de Sécurité de secours en montagne, de la Fédération Française de Montagne et d'Escalade, du Comité Régional de Ski et de l'Ecole de Ski Français.

Les 12/24 ans : la deuxième catégorie d’âge des victimes d’avalanche

Attirés par le goût de l’aventure mis en avant par une communication promotionnelle entièrement axée sur l’évasion, la liberté, la découverte de la nature vierge, il convient d’accompagner ces jeunes à prendre conscience des risques qui y sont liés, à connaître les outils et les bons comportements à adopter pour appréhender ces terrains de jeu.

Journées prévention avalanches© Damien Fichel

La plupart des pratiquants sont convaincus que les déclenchements préventifs d’avalanche permettent de sécuriser toutes les zones de la station... 

Or, ce n’est absolument pas le cas…
SEULES LES ZONES MENAÇANT LES PISTES OUVERTES SONT SÉCURISÉES.

La prévention c'est 150 élèves formés, sur 7 établissements différents, par an

Journées prévention avalanches© Damien Fichel

Ce sont les élèves de 3e, en option montagne ou pleine nature, et de 1re du lycée de la montagne pratiquant le ski / sur, qui bénéficient de cette formation.

L'ANENA organise le contenu des formations dispensées par les agents départementaux.

Le PGHM et les CRS de secours en montagne interviennent dans le cadre de leurs missions de secours et d'enquêtes suite aux accidents.

La FFME met à disposition une mallette pédagogique de recherche de victimes d'avalanche.

Une journée de prévention neige et avalanches s’articule en deux temps :

Journées prévention avalanches© Damien FichelJournées prévention avalanches© Damien Fichel

  • Une partie théorique en salle de classe le matin favorisant les échanges entre les différents intervenants et les élèves, qui aborde :

    • la définition du domaine skiable,

    • le balisage et la sécurité des pistes et hors pistes en station,

    • l'estimation des risques d'avalanches (Alors que les informations fournies par les drapeaux ne permettent pas de cibler  précisément les zones à risque, la présentation du bulletin d'estimation  des risques d'avalanches (BRA) établi par Météofrance qui donne les informations nécessaires aux déplacements dans ce milieux.

    • la formation de la neige, les différents types d'avalanches,

    • les systèmes de secours aux victimes d'avalanches,

    • le matériel nécessaire à la pratique du ski hors piste ou de montagne,

    • les 15 premières minutes primordiales où l'on a le plus de chance de retrouver une victime vivante,

    • l'alerte à passer aux secours,

    • l'étude de cas concret

    • la responsabilité civile et pénale adaptée aux comportements des skieurs.        

  • Une partie pratique l'après-midi, pendant laquelle les élèves sont mis en situation concrète de recherche, qui se déroule sur le temps de ski scolaire où l'on aborde :

    • l'observation du paysage

    • l'observation des phénomènes météorologiques

    • la recherche de victime d'avalanche avec le détecteur de victimes d'avalanche, la sonde et la pelle. 

Développement du dispositif :

En 2020, le Département des Alpes-Maritimes, en étroite collaboration avec l'ANENA, développe ces actions de prévention en proposant des formations de 2 heures.

L'objectif est de toucher un public plus large tout d'abord en ciblant les collégiens de 3e des établissements du haut pays, puis en élargissant cette proposition de formation aux autres établissements du territoire.