Jardin exotique d'Eze

Jardin remarquable.
En 1949, le maire d’Eze, André Gianton demande à Jean Gastaud de créer un jardin exotique identique à celui de Monaco. Il choisit les ruines du château de la famille d’Eze édifié lors de la seconde moitié du XIIème siècle.

Ce dernier sera détruit par Louis XIV durant la guerre de succession d’Espagne. L’emplacement est à forte déclivité ce qui permet un bon drainage. Du fait de son exposition, il a l’avantage de posséder un microclimat sec. En effet, orienté au midi, il est protégé des vents pluvieux d’Est et par le plateau de la Revère.

Les plantes succulentes prolifèrent bien grâce à ces conditions atmosphériques idéales. Quinze statues représentant des silhouettes fuselées de Philippe Ricard les agrémentent que l’on croise au gré des allées, qui apportent une note poétique au site. L’ensemble est parcouru par des sentiers thématique et artistique installés depuis la rénovation de 2004.