Agression d’un chauffeur de bus sur une ligne départementale : Eric Ciotti dénonce un acte inacceptable et demande une sanction exemplaire

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | Institution

Mis en ligne le

Image en taille réelle, .JPG 506Ko fenêtre modale

« Ce matin, vers 8 heures 30, j’ai été informé de l’agression dont venait d’être victime un chauffeur de bus de la ligne départementale n°200, reliant Nice à Cannes, à hauteur de la commune de Cagnes-sur-Mer.

Le conducteur de bus avait pris l’initiative d’effectuer un arrêt au-delà du point de ramassage afin de permettre à un usager de monter à bord. Alors que le conducteur demandait à cet usager agressif et irrespectueux de descendre du bus, l’individu lui a porté plusieurs coups au visage avant de s’enfuir. La victime de cette agression a aussitôt été évacuée par le service départemental d’incendie et de secours.

En ces circonstances, je salue le courage et le sang-froid de la victime qui a fait preuve d’autorité, en dépit des provocations et de la violence des propos de son agresseur, et lui témoigne mon total soutien.

Je tiens également à condamner avec la plus vive fermeté cet acte inacceptable à l’encontre d’un agent remplissant une mission de service public. Je déposerai plainte à l’encontre de l’auteur de ces faits de violence et d’agression physique, qui ont conduit à l’interruption de la desserte locale.

Je ne tolèrerai aucune forme de violence, ni d’irrespect sur les lignes de bus départementales.

Je demande au Préfet des Alpes-Maritimes de tout mettre en oeuvre afin que l’auteur de cet acte lâche soit rapidement identifié et puisse être présenté dans les meilleurs délais devant un magistrat. De tels faits méritent une sanction exemplaire. »

Eric Ciotti

Député,
Président du Département des Alpes-Maritimes