Budget 2019 : un budget de solidarité

Senior | Jeune | Institution | En visite dans le 06 | En situation de handicap | En famille | En activité

Mis en ligne le

Vendredi 30 novembre 2018, Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes, a présidé la séance plénière de l’Assemblée départementale

Image en taille réelle, .JPG 700Ko (fenêtre modale) © Dpt06 - Xavier Giraud

Vendredi 30 novembre 2018, Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes, a présidé la séance plénière de l’Assemblée départementale. Ont notamment été entérinés lors de cette séance le budget primitif 2019 et la baisse de 5 % de la fiscalité (taxe foncière sur les propriétés bâties).

Le vote du budget constitue un moment essentiel de la vie du Département. C’est l’acte fondateur des politiques publiques mises en oeuvre au service des citoyens des Alpes-Maritimes.

Un budget 2019 centré sur la solidarité : une solidarité fiscale, territoriale et humaine.

  • Solidarité fiscale
    Avec la mise en oeuvre d'une baisse d’impôts de 5 % de la taxe foncière sur les propriétés bâties, les Alpes-Maritimes sont le seul Département de France dits millionnaires en nombre d'habitants à baisser les impôts depuis 2010. Au final ce seront 15 millions d’euros qui seront restitués à l’économie azuréenne.

  • Cette baisse d’impôt résulte d'une gestion rigoureuse et vertueuse engagée depuis 2009. Ainsi elle n'impacte ni la politique de désendettement de la collectivité  qui se poursuit avec un objectif de 16 millions d'euros de dette en moins sur l'exercice 2019 ; ni la politique de stabilité des dépenses de fonctionnement et encore moins les investissements.
  • Solidarité territoriale
    Dans les Alpes-Maritimes plus que jamais, le Département est le 1er partenaire des collectivités locales avec un budget dédié de 72 millions d'euros.

    • Qualité de vie : Regroupement des Maison des Solidarités de Grasse et Cannes pour un meilleur service à la population dans des structures rénovées et de meilleures conditions de travail pour le personnel.

    • Education : Reconstruction du collège des Campelières, complètement intégrés au Green Deal (consommation énergétique nulle et labellisés « Bâtiments Durables Méditerranéens ») et étude préalable à la construction d’un nouveau collège en plein cœur de l’OIN à Nice.

    • Routes : Augmentation du budget  dédié aux routes de 32 M€ en 2018 à 40 M€ en 2019, soit une augmentation de 25 %, en conjuguant respect de l’environnement et qualité de vie des azuréens.

    • Mobilité douce : 2 millions d’€ pour le développement de parkings de covoiturage équipés de bornes de rechargement électrique sur tout le Département, budget d’investissement pour le développement des pistes cyclables multiplié par 3.

    • Sécurité : 4 millions supplémentaires par rapport à 2018  pour soutenir nos sapeurs-pompiers.
  • Solidarité humaine
    Le Département confirme son rôle de chef de file de l'action sociale avec un budget de 532 millions d'euros.

    • Seniors : plan d’investissement de 20M€ sur 3 ans pour les EHPAD,  mise en place du programme d’animations Séniors dans les Maisons de retraites, accentuation du maintien à domicile pour sortir du schéma « de l’EHPAD  à tout prix ».

    • Handicap : Mise en place par la MDPH du dispositif de la « réponse accompagnée pour tous ».

    • Insertion : De 2015 à 2017, alors que le taux de chômage a cru de 6,3% dans notre Département, nos équipes ont fait reculer de plus de 5% le nombre de personnes en situation d’échec à l’insertion. En 2018, grâce au Plan Emploi-Insertion 06, sur les  7 000 personnes nouvelles entrées dans les bénéficiaires du RSA, autant sont sorties de la précarité maximale.

Ce budget 2019 traduit la vision d'une collectivité solidaire qui assume au travers de ses compétences la solidarité fiscale, territoriale et humaine que  les citoyens attendent. Mais ce budget 2019 traduit également l'ambition d'une collectivité résolument tournée vers l'avenir avec le Smart Deal et le Green Deal, deux piliers de la politique impulsée par le Président Charles Ange Ginesy.

Si 2018 a été l'année d’incubation et d’appropriation de cette nouvelle politique, 2019 sera l’année des premières réalisations au travers, notamment, la création d'une Maison départementale de l'Intelligence Artificielle, le lancement d'un grand portail numérique " Mes Démarches 06", la création d'une Maison de l'Environnement et de l'Observation mais encore la mise en place d'un parcours d'éducation au développement durable pour les jeunes...

Le Département des Alpes-Maritimes a toujours été pilote de politiques publiques innovantes et il le restera.