Création d'un fonds exceptionnel de soutien aux entreprises impactées par l’attentat du 14 juillet 2016

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Emploi – Economie | Tourisme | Aides

Mis en ligne le

Donner aux entreprises du 06 des outils leur permettant d'atténuer leurs pertes et de relancer leur activité

Image en taille réelle, .JPG 671Ko fenêtre modale Présentation du fonds de soutien aux entreprise impactées par l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice © Département06

L’attentat du 14 juillet a porté un coup certain à l’activité économique et touristique du 06, c'est pourquoi le Département des Alpes-Maritimes se mobilise et participe à la mise en oeuvre d'un fonds exceptionnel de soutien aux entreprises impactées.

Le Département aux côtés de la Ville de Nice, de la Métropole et de la Région proposent 3 grandes mesures :

  • un fonds d’urgence pour les établissements de la Promenade des Anglais (610 000 €) ;
  • un fonds exceptionnel pour venir en aide aux entreprises niçoises qui ont subi des pertes de chiffre d’affaires sur la saison estivale suite à l’attentat (2 M€) ;
  • un prêt à taux zéro sur le territoire de la Métropole et des intercommunalités voisines (660 000 €).

Au total, c'est 3 270 000 € qui vont être injectés pour réamorcer le dynamisme de notre économie.

Soucieux d’apporter son soutien sans faille à toute initiative permettant de venir en aide aux victimes de l’attentat, le Département a souhaité s’associer pleinement à cette démarche à hauteur de 500 000 €, soit :

  • 152 500 € pour le fonds d’urgence pour les établissements de la Promenade des Anglais qui ont fait preuve d’un très grand courage et d’un civisme remarquable en accueillant les Niçois et les touristes le soir du drame, soit 25 % de son montant total (610 000 €).
    42 établissements concernés.
  • 347 500 € pour le fonds exceptionnel venant en aide aux entreprises niçoises ayant subi des pertes de chiffre d’affaires suite à l’attentat, soit 17,3 % de son montant total (2 M€).
    5 000 établissements concernés.

Les chambres consulaires seront sollicitées pour instruire gratuitement les dossiers et gérer le fonds sur les mêmes bases que celui qui avait été constitué pour les intempéries d’octobre 2015.

A l'issue de la réunion du 26 juillet de la cellule de crise Tourisme Côte d’Azur, le Département a également lancé, en lien avec le Comité régional du Tourisme (CRT), un plan de relance touristique qu'il s'est engagé à financer pour moitié, soit 500 000 €.

Visant à mettre en avant l'attractivité de notre territoire, cette stratégie de promotion destinée aux professionnels, touristes, habitants et grands relais d’opinion (médias, célébrités, réseaux...) se traduit par la mise en oeuvre de diverses actions concrètes notamment : création du hashtag #CotedAzurNow, communications publicitaires dans les médias, campagne « Côte d’Azur » sur le web, campagne d'affichage, orientation vers l’international avec ATOUT FRANCE, l’agence marketing et de promotion de la France à l’étranger...

A travers cet engagement, le Département entend montrer que les Alpes-Maritimes demeurent un territoire privilégié pour le développement des entreprises et qu’il continuera à les épauler quelles que soient les difficultés.