Eric Ciotti supprime le RSA d’une allocataire condamnée pour apologie du terrorisme

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Solidarité – Social

Mis en ligne le

Suite à sa condamnation par le tribunal correctionnel de Nice pour apologie publique d’un acte de terrorisme et recel de documents en faisant l’apologie, le Président du Département des Alpes-Maritimes a décidé de supprimer le RSA à une allocataire.

Image en taille réelle, .JPG 506Ko fenêtre modale © Département06

« J’ai pris connaissance du jugement rendu par le tribunal correctionnel de Nice, vendredi 17 juin dernier, qui a condamné une femme de 28 ans, allocataire du RSA, pour apologie publique d’un acte de terrorisme et recel de documents en faisant l’apologie. Cette femme, par ailleurs fichée S, a été contrôlée, à son retour de Tunisie, en possession de documents de propagande djihadiste et de nombreuses images de scènes de torture et de décapitation.

Devant la gravité de ces faits, j’ai décidé de mettre fin immédiatement au versement de son allocation.

La situation de cette habitante du Cannet, qui percevait régulièrement le RSA depuis avril 2014, fait en outre, dès à présent, l’objet d’un contrôle approfondi en vue de sa radiation rétroactive du RSA. Le départ prolongé pour l’étranger d’un allocataire du RSA constitue, en effet, un motif d’interruption de son versement et, s’il est établi, permet d’en exiger le remboursement a posteriori.

En novembre 2014 déjà, j’avais été informé du départ vers la Syrie d’une personne habitant dans les Alpes-Maritimes, qui bénéficiait du RSA. J’avais alors immédiatement décidé de la radier de cette prestation sociale car tout doit être mis en oeuvre pour que l’argent de la solidarité nationale ne finance pas le terrorisme.

Il n’est pas tolérable que l’attribution d’une allocation permettant le retour rapide vers l’emploi des plus fragiles de notre société soit détournée abusivement pour constituer un revenu d’appoint à des individus qui portent atteinte à la sécurité des Français et aux intérêts du pays. »

Eric Ciotti,
Député,
Président du Département des Alpes-Maritimes