Exposition "A mes montagnes, Hervé Gourdel"

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Culture | Loisirs | Sortir

Mis en ligne le

Du 23 septembre au 1er novembre 2015 au musée départemental des Arts asiatiques à Nice.

Image en taille réelle, .JPG 349Ko fenêtre modale Exposition "A mes montagnes, Hervé Gourdel" © Département06 - Erwann Gourdel

Le Département des Alpes-Maritimes a choisi de rendre hommage à Hervé Gourdel, guide de haute montagne si tragiquement disparu il y a un an, et présente l'exposition "A mes montagnes".

C’est à l’âge de 13 ans, qu’Hervé Gourdel découvrit la montagne, en grimpant au sommet du mont Ténibre, en Haute-Tinée. Dès lors, la passion de la montagne, celle de sa découverte, de la liberté qu'elle procurait, le gagna. Il fit de sa passion son métier et son goût du partage, sa profonde humanité, son respect de la nature le conduisirent naturellement vers la carrière de guide de haute montagne. C'est à Saint-Martin-Vésubie, qu'il ouvrit un bureau des guides, avec des amis, soucieux de travailler en montagne, de la faire vivre et de suivre la voie de leurs aînés, Victor de Cessole, Jean et Jean-Baptiste Plent. Ils avaient pour objectif de faire partager au plus grand nombre leurs connaissances d'un trésor naturel, le Mercantour, si proche de la Côte d'Azur.

Hervé Gourdel possédait ces qualités, empreintes de chaleur humaine, d’humilité et de sérénité, des hommes vrais, des hommes proches de la nature, des hommes de coeur. Elles le conduisirent à partir à la découverte d’autres peuples, d’autres civilisations, d’autres montagnes.

Tout comme de nos massifs, il sut en saisir la beauté, l'originalité, le caractère au travers de la photo, sa deuxième passion.

C'est la conjugaison de ces deux aspects de sa personnalité, le montagnard et le photographe, que présente cette exposition qui nous invite à le suivre sur le chemin de ses passions.

A visiter du 23 septembre au 1er novembre 2015 - Entrée gratuite.