Inauguration de la piste cyclable Antibes - Villeneuve-Loubet

Senior | Jeune | GREEN Deal | En visite dans le 06 | En situation de handicap | En famille | En activité | Déplacements | Aménagement du territoire

Mis en ligne le

L’engagement du Département pour la mobilité durable, un symbole du GREEN Deal et un engagement encore plus précieux dans le contexte sanitaire actuel

Image en taille réelle, .JPG 1,75Mo (fenêtre modale) © Département06

Pour anticiper le déconfinement du 11 mai, le Département des Alpes-Maritimes a souhaité accélérer le déploiement des modalités douces sur son territoire. En collaboration avec la Communauté d'Agglomération Antibes Sophia Antipolis (CASA) et notamment les communes d’Antibes et de Villeneuve-Loubet, il a aménagé une double voie cyclable sécurisée sur plus de 4 kilomètres, entre le Fort Carré et Marina Baie des Anges, afin d’assurer la continuité entre les infrastructures cyclables déjà réalisées par la collectivité. Le chantier a été conduit entre le 4 et le 7 mai pour un coût entièrement pris en charge par le Département.

Inaugurée le jeudi 14 mai 2020, cette piste cyclable littorale est particulièrement importante car, en plus de son intérêt touristique européen, elle est le support de nombreux trajets domicile-travail sur ce secteur.

Le Conseil départemental réfléchit à des évolutions sur cet aménagement à très court terme, afin d’améliorer les zones étroites.
L’expérimentation de ce nouvel aménagement sera conduite jusqu’à la fin juin 2020 en vue d’une évaluation des résultats. L’objectif à terme étant de pérenniser cet équipement côté mer qui s’inscrit dans le grand projet de la piste cyclable « La Littorale, partie azuréenne de l’EuroVélo 8 » qui va de Cadix en Espagne à Izmir en Turquie.

Dans le cadre du GREEN Deal, initié par le Président Charles Ange Ginésy, une impulsion importante a été donnée au développement du réseau de pistes cyclables dans les Alpes-Maritimes.

Ce projet témoigne de l’engagement départemental pour la mobilité durable et de son action en faveur de la préservation de l’environnement, de l’oxygénation du tissu urbain et de l’amélioration de la qualité de vie de chacun. Un enjeu qui se décline en de nombreux volets, comme l’intermodalité, le covoiturage, les transports propres et donc le réseau cyclable.