La vallée de la Vésubie : un écrin aux multiples atouts

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Emploi – Economie | Tourisme

Mis en ligne le

Une destination très prisée lors de la saison estivale 2016

Image en taille réelle, .JPG 1.3Mo fenêtre modale Présentation du bilan des activités touristiques de la saison estivales 2016 en Vésubie-Valdeblore © Département06

Jeudi 20 octobre 2016, c'est dans le décor du bassin de baignade biologique de Roquebillière, qu'Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, Président du Syndicat mixte pour le développement de la Vallée de la Vésubie et du Valdeblore, a présenté le bilan des activités touristiques de la saison estivale 2016 en Vésubie Valdeblore, en présence de Gérard Manfredi, Maire de Roquebillière, Vice-président de la Métropole Nice Côte d'Azur.

Un bilan positif

Le Département a pour ambition de faire des Alpes-Maritimes une destination phare, au niveau national et international, du sport nature, des loisirs, de la détente et du bien-être en montagne.

Depuis plusieurs années, le Département et le Syndicat mixte pour le développement de la Vésubie et du Valdeblore s’emploient ainsi à promouvoir cette vocation, en encourageant notamment l’émergence d’équipements de qualité pour satisfaire tous les goûts : la plus grande tyrolienne de France à La Colmiane, le célèbre Parc Alpha et la structure d’escalade au Boréon, le premier plan d’eau de baignade biologique à Roquebillière, l’unique station thermale de la Côte d’Azur à Berthemont-les-Bains, les parcours accrobranches, les vias ferrata, les descentes VTT… ont ainsi vu le jour !

Cet été, elle a été plébiscitée par un public nombreux et enthousiaste. Dans chacune des communes concernées, la fréquentation a en effet été au rendez-vous, en dépit d’un contexte difficile dû à l’attentat de Nice.

La politique touristique du Département, notamment dans les haut et moyen pays, a donc permis de préserver l’attractivité de son territoire et l’a aidé à se relever de cette tragédie.

De nouveaux enjeux pour développer cette offre

Le pôle sport montagne de Saint-Martin-Vésubie

Ce complexe sportif de 3 000 m², à l’architecture contemporaine intégrée dans l’environnement, offrira la possibilité de s’initier et de s’entraîner à toutes les activités de montagne en milieu indoor.

Il proposera des activités sportives et ludiques autour de 2 pôles : un pôle indoor d’activités de montagne comprenant des espaces de canyoning intérieur (une 1re en Europe), de spéléologie et d’escalade, avec un site de « grimpe ludique » de 150 m², et un pôle aquatique équipé d’une piscine intérieure de 250 m² et d’une zone de bien-être. 70 000 visiteurs par an sont attendus.

Le développement du Parc Alpha

Grâce à une politique de développement dynamique, l'objectif est d’atteindre 100 000 visiteurs par an. Il est notamment prévu un projet de présentation de plusieurs espèces herbivores vivant au sein du Mercantour et la rénovation des installations, avec l’aménagement d’une salle pédagogique de la ferme sur le site de la forge et des sanitaires de la maison des soigneurs.

Les aménagements paysagers de Turini Camp d’argent

Un projet est en cours de finalisation en vue de la requalification paysagère du site aussi bien sur le col de Turini que sur Camp d’Argent. Le marché de maîtrise d’œuvre est en cours. L’objectif est de valoriser la voirie par une signalétique spécifique, d’aménager les espaces piétons et véhicules et de créer sur le col de Turini un espace permettant aux visiteurs d’immortaliser leur passage. Ce projet s’accompagne d’une volonté de développement des activités d’été sur le site, qui reste à définir.

Le Syndicat mixte a également déposé un permis de construire pour la création d’une salle hors sac à Camp d’Argent. D’une superficie de 50 m², elle pourra accueillir les scolaires et leur offrir un espace chauffé pour déposer leurs affaires et se restaurer.

Une densification du service des navettes

Le bilan très positif des navettes cet été invite à un prolongement du service en améliorant encore sa capacité de desserte et sa visibilité, avec une synergie entre tous les sites et toutes les activités de la vallée.