Le Département des Alpes-Maritimes, garant d’une laïcité exigeante dans les collèges

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Education

Mis en ligne le

Eric Ciotti s’est rendu à la cuisine centrale du collège Maurice Jaubert à Nice afin de constater la bonne mise en œuvre des règles afférentes au principe de laïcité.

Image en taille réelle, .JPG 634Ko fenêtre modale Visite de la cuisine centrale du collège Maurice Jaubert à Nice © Département06

Au titre de ses compétences sur les collèges d’enseignement public, le Département assure la gestion du fonctionnement courant des établissements, mais également des services de restauration collective.

Ainsi, chaque année une circulaire de gestion, précisant les modalités de mise en oeuvre des compétences départementales qui leur sont déléguées, incluant notamment les conditions de préparation et de distribution des repas, est adressée aux chefs d’établissements.

Il ne s’agit pas seulement d’une compétence de gestion : elle procède d’une responsabilité éducative majeure, aux côtés des responsables des établissements de l’éducation nationale et des enseignants. Il en va tout particulièrement de l’éducation des élèves et de l’apprentissage de la citoyenneté. 

Soucieux de la qualité des repas servis aux élèves tant sur le plan gustatif que nutritionnel, le Département s’attache à faire appliquer toutes les conditions de sécurité alimentaire, mais aussi de valorisation du patrimoine culinaire français. Il privilégie également l'utilisation de produits frais et de saison, de viande fraiche ou sous vide plutôt que surgelée, etc.

Le cahier des charges du Département précise aussi à ce niveau qu’aucun plat ne doit être proposé ou réservé en fonction des croyances religieuses.  Cette consigne claire est fondée sur le rappel de la circulaire du 16 août 2011 du ministère de l’Intérieur relative aux règles afférentes au principe de laïcité, qui affirme que « le principe de laïcité de l’État est un principe fondamental reconnu par les lois de la République, de valeur constitutionnelle » et stipule que « dans chacun des services offrant une prestation de restauration collective, la neutralité est la règle ».

Lundi 25 avril 2016, dans le cadre de la politique éducative départementale, M. Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, a visité la cuisine centrale du collège Maurice Jaubert et rencontré la principale du collège, mais également le gestionnaire et les agents en charge de la préparation des menus et de la confection des repas.

Cette visite de terrain a été l’occasion pour lui de venir constater la mise en œuvre de ses instructions dans les services de restauration collective du service public départemental, « principe qui ne saurait être remis en cause par la prise en compte des différences de situation fondées sur les convictions religieuses » comme le précise la circulaire du Président du Département.

Cette cuisine centrale prépare quotidiennement 2 100 repas destinés à être servis aux collégiens de l’établissement et approvisionne également chaque jour, par liaison froide, les 7 établissements ne disposant que de cuisines satellites (6 à Nice et 1 à Saint-Martin-du-Var).