Le Festival " Off " de C'est pas classique 2016

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Divertissement | Culture | Loisirs | Sortir

Mis en ligne le

Rendez-vous dès le 31 octobre à la salle Laure Ecard à Nice

Image en taille réelle, .JPG 630Ko fenêtre modale Festival " Off " C'est pas classique 2016 © DR

C’est pas classique 2016, c’est une 12e édition exceptionnelle, un festival de 3 jours (du 4 au 6 novembre), un hôte : le Palais Acropolis à Nice et plus de 50 concerts gratuits donnés par 500 artistes.

Cette année, C'est pas classique c'est aussi un Festival " Off " des spectacles hors les murs d'Acropolis.

Lundi 31 octobre à 20 heures 30 - Salle Laure Ecard à Nice

Pascal TERRIEN « Coulisses »

Spectacle à la croisée du chant lyrique, du théâtre et de l’humour. Habitué des scènes d’Opéra, Pascal comédien-chanteur ne se lasse pas des situations improbables, des anecdotes croustillantes et des rires dans les coulisses, lieux invisibles au public où se côtoient toutes les personnes qui œuvrent à l’exécution et à la réussite d’un spectacle.

Ce théâtre de l’invisible est une invitation à la découverte de situations rocambolesques pour lesquels Pascal imite, croque, se moque et incarne une pléiade de personnages, dans une schizophrénie effrénée et délurée…

Places gratuites à récupérer sur place 50 boulevard Saint-Roch - Nice

Mercredi 2 novembre à 20 heures 30 - Salle Laure Ecard à Nice

Richard DELRIEU, Récital de piano Scarlatti, Bach, Debussy, Lucien Delrieu

Richard Delrieu est né à Nice. Il est le petit-fils de l’éditeur de musique Alfred Delrieu et le fils de Lucien Delrieu, pianiste, compositeur et artiste peintre. Initié au piano dès l’âge de six ans par son père, Richard suivit l’enseignement de Marthe Poulain, puis de Magda Brard, Serge Mudry, Pierre-Philippe Bauzin, ainsi que de Frédéric Lodéon en musique de chambre.

Richard séjourna ensuite durant 20 ans au Japon, où il donna de nombreux concerts et fut, durant 15 ans, professeur dans plusieurs universités japonaises, dont celles de Kobé et de Kyoto. L’un de ses premiers buts est de promouvoir l’œuvre de son père. Il interprètera dans ce programme sa Sonate en sol mineur, qu’il doit jouer à Osaka cet automne.

Il a enregistré ses œuvres pour piano seul, ainsi que pour violoncelle et piano avec le renommé violoncelliste français Philippe Muller.

Richard vit maintenant à Nice d’où il continue ses activités de concertiste, d’enseignement et de recherche.

Places gratuites à récupérer sur place 50, boulevard Saint-Roch - Nice