Le Prix Charles Gottlieb, pour ne jamais oublier

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Archives départementales | Culture | Education | CDJ06

Mis en ligne le

Avec le Prix Charles Gottlieb, le Département reconnaît la qualité du travail des collégiens des Alpes-Maritimes participant aux Voyages de la Mémoire

Image en taille réelle, .JPG 1.0Mo fenêtre modale Remise du Prix Charles Gottlieb 2016 © Département06

Le plan d’actions pour le respect des valeurs citoyennes et républicaines adopté le 6 novembre 2015 par le Conseil départemental comprend un volet « Devoir de mémoire », dont les multiples déclinaisons préparent les élèves à leur immersion dans la thématique de la 2de Guerre Mondiale et de la Shoah.

Eléments essentiels de ce volet « Devoir de Mémoire », les Voyages de la Mémoire organisés par le Département permettent chaque année à des collégiens de 3e de visiter les camps d’extermination d’Auschwitz et Birkenau en Pologne. De leur création en 2003 à la fin de cette année scolaire (2015-2016), 72 voyages ont formé 14 240 « Ambassadeurs de Paix », dont 12 700 collégiens.

Pour honorer Charles Gottlieb, grand témoin de l’horreur de la Shoah et Passeur de Mémoire qui a accompagné, de 2003 à sa mort le 8 mai 2015, des milliers de collégiens à Auschwitz/Birkenau, le Conseil départemental a décidé d’organiser un Prix Charles Gottlieb qui récompensera chaque année dans les collèges les meilleures restitutions liées à ces voyages. 2016 constitue ainsi la 1re édition du Prix Charles Gottlieb.

Sur les 20 collèges ayant participé cette année aux Voyages de la Mémoire, 15 ont fait parvenir leurs travaux et 1 collège, non engagé dans les voyages, a tout de même souhaité transmettre sa production :

  • Jean Giono, Antoine Risso, Saint-Hilaire, Les Baous, Auguste Blanqui, Parc Impérial, Or Torah, Henri Matisse, Roland Garros (ayant fait le 71e déplacement, jeudi 21 janvier 2016) ;
  • Jean-Rostand, Saint-Joseph-Carnolès, Notre-Dame du Sacré Cœur, André Maurois, Paul Langevin, Mont Saint-Jean, La Fontonne, Stanislas Cannes, Pierre Bonnard, Emile Roux, Les Jasmins (ayant fait le 72e déplacement, jeudi 25 février 2016) ;
  • + le collège Cocteau de Beaulieu-sur-Mer.

Tous les travaux ont dégagé une émotion singulière qui n’a pas laissé indifférents les membres du jury composé de : Martine Ouaknine, Conseillère départementale en charge du devoir de mémoire et de la citoyenneté et Adjointe au Maire de Nice, Michel-Jean Floc’h, Inspecteur d’Académie, Jean-Marc Noaille, IA-IPR d’Histoire, chargé de mission pour la mémoire auprès de Monsieur le Recteur, Michèle Olivier, représentant Monsieur le Maire de Grasse, Jérôme Viaud, Jérôme Culioli, Président du CRIF Sud-Est, Daniel Wancier, représentant de Yad Vashem, Annette Cabelli, déportée, Claude Giribone, descendant de Justes parmi les Nations, Laura Senzani, Conseillère départementale Jeune de Cagnes-sur-Mer (collège des Bréguières), Tom Legras, Conseiller départemental Jeune de Nice (collège Victor Duruy).

M. Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, a procédé à la remise des prix le vendredi 17 juin 2016 dans l’Hémicycle de l’Hôtel du Département. 

Le 1er prix a été attribué aux élèves du collège du Mont Saint-Jean d’Antibes, pour la création d’un véritable site internet constituant une base de données exhaustive avec contenus historiques, ressentis et photographies. Mercredi 29 juin prochain, Eric Ciotti les accueillera à l’Assemblée nationale, avant que le Directeur du Mémorial de la Shoah leur présente ce lieu inoubliable.

Le 2e prix a été attribué aux élèves du collège Paul Langevin de Carros, dont la production a surpris et ému le jury par son originalité : une fresque à multiples entrées, composée de nombreux matériaux, réalisée par des élèves de classe ULIS et d’enseignement professionnel, dont certains ne sont pas partis à Auschwitz. Leur sont remis à tous en récompense des « Côte d’Azur Card » qui leur permettront de découvrir toutes les richesses de notre territoire. 

Le 3e prix a été attribué aux élèves du collège Emile Roux du Cannet, pour un remarquable travail réalisé autour d’un livre numérique à la forme particulièrement claire et fluide, intégrant les autres génocides du XXe siècle. Ils reçoivent des Pass Vésubie/Valdeblore.

Enfin, le jury a souhaité distinguer par un prix spécial 4 autres restitutions d’exception : celles des collèges Giono et Or Torah de Nice, Saint-Hilaire de Grasse et Jean Cocteau de Beaulieu sur Mer. Chaque élève a reçu un diplôme et une plaque a été remise à chacun des collèges.

Au regard de la grande qualité des documents transmis par les établissements, ceux-ci seront versés aux Archives départementales pour s’inscrire dans la postérité et être ainsi eux-mêmes supports de mémoire.