Lutte contre la chenille processionnaire du pin

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06 | Environnement | Grande Corniche | Parcs naturels départementaux

Mis en ligne le

Un partenariat renforcé entre le Département et l'INRA

Image en taille réelle, .JPG 1.0Mo fenêtre modale © DR

La chenille processionnaire du pin est connue pour être responsable de nuisances sanitaires sur les arbres (fragilisation et ralentissement de croissance), sur les hommes, du fait de la libération dans l’air de poils urticants très allergènes pouvant provoquer des atteintes cutanées, oculaires ou respiratoires, et sur les animaux (nécrose de la langue, oedèmes des babines, vomissements).

Depuis 2007, afin de protéger le public et préserver la forêt, le Département participe aux côtés de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) au développement de méthodes innovantes de lutte biologique contre ce fléau naturel qui ne cesse de croître, au travers d’expérimentations menées au sein des parcs naturels départementaux.

Cette année, le Conseil départemental des Alpes-Maritime a décidé de reconduire et de renforcer son partenariat avec l’INRA avec la mise en oeuvre d'une nouvelle méthode de lutte dite de « confusion sexuelle » qui consiste à projeter, au moyen d’un pistolet type paint-ball, des billes de résine contenant des phéromones femelles sur le tronc des arbres dans le but de désorienter les papillons pour empêcher leur accouplement. Cette méthode va être expérimentée au parc naturel départemental de la Grande Corniche particulièrement infesté.

Par ailleurs, et suite à l’interdiction des épandages aériens, une plaquette d’information et de sensibilisation intitulée « Les clés pour lutter contre la processionnaire du Pin » a été réalisée, toujours en partenariat avec l’INRA, et adressée à tous les maires et Conseillers départementaux des Alpes-Maritimes.

C'est lundi 21 mars 2016 au parc naturel départemental de la Grande Corniche, que MM. Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, et Michel Bariteau, Président du Centre de Recherche INRA PACA, Délégué Régional INRA PACA, ont présenté le partenariat qui unit le Conseil départemental et l’INRA pour la mise en oeuvre des moyens de lutte innovants contre la prolifération de la chenille processionnaire du pin.

En savoir plus sur la lutte contre la chenille processionnaire