Lutte contre la radicalisation des jeunes : le Président Eric Ciotti lance une expérimentation de mentoring sur la base du modèle danois

Mis en ligne le

Le Département des Alpes-Maritimes, premier en France à mettre en place un plan global de lutte contre la radicalisation.

Image en taille réelle, .JPG 803Ko fenêtre modale © Departement06

" Retenu à Paris par mes fonctions parlementaires, je n'ai pu ce matin assister au séminaire d'échange de pratiques européennes aux techniques du mentorat des jeunes en situation de risques, qui s'est déroulé au Palais des Rois sardes, en présence notamment d'un mentor danois et de son mentee, ainsi que de Gilles Kepel, Professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Paris, Spécialiste du Monde arabe et de l'Islam contemporain.

Fortement impliqué et mobilisé sur les questions de lutte contre le terrorisme à l'Assemblée Nationale, où je préside notamment la commission d'enquête parlementaire sur la surveillance des filières et individus djihadistes, j'ai souhaité, en tant que Président du Département, mettre en place dans les Alpes-Maritimes un plan global de lutte contre la radicalisation, le premier en France.

Aujourd'hui, je souhaite aller encore plus loin en lançant une expérimentation de mentoring sur la base du modèle danois que j'ai pu étudier, lors de mon déplacement avec la commission parlementaire au Danemark, au lendemain des attentats qui ont touché le pays.

Cette expérimentation sera conduite en association avec les acteurs locaux, la Préfecture des Alpes-Maritimes, l'Éducation nationale, la Police et la Gendarmerie, ainsi qu'avec deux associations spécialisées dans la protection de l'enfance, Entr'autres et ARPAS (Association Régionale pour la Promotion des Actions de Santé). "

Eric Ciotti
Député,
Président du Département des Alpes-Maritimes