Personnaliser le traitement du cancer

Solidarité – Social | Santé | Aides

Mis en ligne le

Vendredi 6 juin 2014 à 17 heures 30, le Centre Antoine Lacassagne a présenté le Proteus® One construit par la société belge IBA en étroite collaboration avec la société niçoise, AIMA DEVELOPPEMENT, première solution compacte de protonthérapie installée en Europe, sur son site de l'avenue de la Lanterne à Nice.

 

Le Département,  poursuivant sa volonté de soutenir les projets permettant d’apporter aux habitants des Alpes-Maritimes l’excellence en matière de santé et de développer une filière santé sur son territoire, a souhaité aider financièrement le Centre Antoine Lacassagne (CAL) pour l’installation à Nice du premier prototype de synchrocyclotron (S2C2).

Cet équipement majeur pour la recherche biomédicale permettra au département de devenir une référence dans le domaine de l’innovation thérapeutique et des hautes technologies.

Porté par le CAL qui mène les recherches dans ce domaine depuis plus de 20 ans, il s’inscrit dans le cadre d’une collaboration avec l’Université de Nice Sophia Antipolis, l’Institut de Radioprotection de Sureté Nucléaire (IRSN), et associe la société IBA, leader mondial des accélérateurs médicaux.

Par ailleurs, implanté sur l’emprise foncière de l’Opération d’Intérêt National Eco-Vallée, il fait partie des axes technologiques et économiques dans les domaines du développement durable et de la santé que l’OIN entend développer et promouvoir dans la plaine du Var pour la période 2011-2016.

Il n’existe qu’un seul autre centre en France, le centre de protonthérapie de l’Institut Curie situé à Orsay (Essonne). Mais le prototype niçois aura en comparaison l’énorme avantage de se présenter sous une forme beaucoup plus réduite, beaucoup moins coûteuse (20 à 30 M € au lieu de plus de 100 M €), ce qui permettra à terme son installation dans les structures hospitalières classiques.

Chaque année, à Nice, le cyclotron traite 250 patients, avec le synchrocyclotron, 500 patients seront traités par an. Le S2C2 devrait être opérationnel au 2e semestre 2015.

Date de publication : 6 juin 2014