Fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

Solidarité territoriale | Senior | Santé | Jeune | En visite dans le 06 | En situation de handicap | En famille | En activité

Mis en ligne le

Comme chaque année depuis 2004, le Plan National Canicule (PNC) est déclenché par la mise en œuvre de la veille saisonnière depuis le 1er juin jusqu’au 15 septembre.

Dans le cadre de cette veille saisonnière, les services du Département des Alpes-Maritimes se mobilisent pour mettre en œuvre des actions de sensibilisation, de prévention et d’anticipation :

  • Alerter les populations les plus vulnérables, personnes âgées, personnes en situation de handicap, enfants en les sensibilisant aux moyens de protection et de lutte contre l’excès de chaleur, au cours des visites à domicile chez les personnes âgées et handicapées ainsi qu’auprès de leurs familles. Les personnes isolées sont notamment incitées à s’inscrire sur les registres ouverts par les communes, comme prévu dans le plan national. Pour les enfants, lors des visites à domicile des puéricultrices et lors des consultations.
  • Sensibiliser l’ensemble des structures médico-sociales départementales à l’actualisation des mesures réglementaires (plan bleu, pièce rafraichie, dossier de liaison d’urgence) :
    • les établissements relevant de la compétence départementale :
      • les centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI),
      • les foyers de l’enfance, les Maisons d’enfants à caractère social,
      • les crèches,
      • les EHPAD, les centres d’accueil de jour pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, les foyers logement..., 
      • les foyers d’accueil médicalisé, les foyers de vie, les instituts médicaux éducatifs…
    • les services d’aide à la personne, les assistants familiaux et maternels, les tuteurs,
  • Faire appliquer les recommandations de lutte contre les effets de la canicule aux professionnels en service avec une attention particulière aux agents itinérants et ceux travaillant dans des locaux dépourvus de systèmes de climatisation.

  • Recenser et mettre à disposition dans les locaux départementaux, comme les Maisons des Solidarités Départementales, les centres de Protection Maternelle et Infantile, les Maisons du Département et la Maison Départementale des Personnes Handicapées, des espaces climatisés pouvant accueillir des personnes âgées ou en situation de fragilité en cas d’épisode caniculaire.

  • Adapter les plages horaires des rendez-vous dans la journée pour éviter les déplacements aux heures les plus chaudes.

En cas de passage au niveau « avertissement chaleur » qui correspond à des températures de plus de 31° le jour et 24° la nuit, pendant 3 jours consécutifs, il est prévu :

  • d'intensifier les mesures déjà mises en œuvre, pour participer à rompre l’isolement, à maintenir la mobilisation et à poursuivre la vigilance,
  • de proposer aux personnes âgées l’accès aux espaces d’accueil climatisés des Maisons des Solidarités Départementales en absence d’autres lieux climatisés de proximité,
  • de modifier les heures de consultation de PMI (tôt le matin et plus tard le soir).

Cette année, la situation épidémique est prise en compte en tant que facteur aggravant dans la vigilance canicule, sachant que les populations vulnérables sont en partie les mêmes pour la COVID-19 que pour les fortes chaleurs (personnes âgées, souffrant de maladies chroniques,…).

Le Département des Alpes-Maritimes a ainsi adapté la surveillance sanitaire et la prévention des conséquences des vagues de chaleur dans le contexte de l’épidémie de COVID-19.

Retrouvez toutes les informations au numéro vert national 0.800.06.66.66.