Politique éducative du Département pour l’année scolaire 2014 / 2015

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Programme Ecole des parents-Maison des enfants | Education

Mis en ligne le

Le lundi 25 août 2014 à 15 heures 30 au collège Victor Duruy à Nice a été présentée la politique éducative du Département pour l’année scolaire 2014 / 2015.

Image en taille réelle, .JPG 554Ko fenêtre modale © CG06

La politique éducative du Département des Alpes-Maritimes présentée le lundi 25 août 2014 fait ressortir  :

  • l’engagement départemental pour les collèges,
  • les importants investissements au service de la jeunesse azuréenne,
  • le soutien conséquent au fonctionnement et à l’équipement des collèges,
  • une formidable impulsion en matière de nouvelles technologies, une politique d’éducation entre réflexion, ouverture sur le monde, responsabilité et mérite,
  • la volonté sans faille de sanctuariser les établissements.

Les Alpes-Maritimes comptent 90 collèges (72 publics, 18 privés), 48 gymnases.
Une estimation de 48 133 collégiens pour cette rentrée 2014-2015.

Au travers du Plan Collèges avenir 2004 / 2014 notamment, le Département consacre d’importants investissements destinés à offrir à nos jeunes les meilleures conditions d’étude et d’épanouissement grâce à des équipements modernes et performants. Sa politique d’éducation vise à promouvoir l’usage des nouvelles technologies, encourager la découverte, le sport, la culture et la citoyenneté, valoriser l’excellence et le mérite, préserver nos établissements contre les malaises de la société, garantir l’égalité des chances.

Sous l’impulsion du Département, en partenariat avec les services départementaux de l’Éducation nationale, les technologies de l’information et de la communication au service de l’éducation ont connu un développement fulgurant dans les collèges de notre département.

On dénombre actuellement dans les collèges des Alpes-Maritimes :

  • 11 000 ordinateurs (PC + portables) soit 1 pour 4,4 élèves (1 pour 5 au niveau national) ;
  • 2 600 vidéoprojecteurs (1 par salle de classe) ;
  • 650 tableaux numériques interactifs (7 par collège) ;
  • 85 collèges sur 90 dotés d’un ENT (700 000 connexions par mois) ;
  • 39 collèges labellisés Haute qualité d’éducation numérique (initiative de l’Académie et du Département) pour récompenser leurs efforts.

Sur l’année scolaire 2013-2014, 21 collèges ont disposé de 700 tablettes tactiles pour réaliser différentes expérimentations d’utilisation pédagogique. Cela répond également au problème de santé publique que constitue le poids du cartable des élèves (8 kg en moyenne). Après 2 années d’utilisation fructueuse de cet outil, une quinzaine de collèges (a minima) verront au cours de l’année scolaire 2014-2015 leur niveau 6e équipé de 2 300 tablettes tactiles au total.

Par ailleurs, à partir de la rentrée 2014, 400 tablettes seront également confiées aux élèves handicapés scolarisés en classes ULIS (dans 20 établissements), suite à l’expérience réussie au collège Langevin de Carros. Elles auront des applications déployées pour chaque élève, utilisée en fonction du degré et de la nature du handicap.

Avec ces 2 700 tablettes supplémentaires (soit un investissement de l’ordre de 1 M d’euros), le Département gèrera ainsi un parc de 3 400 tablettes dans les collèges du département.

En matière de lutte contre l’absentéisme scolaire et les incivilités, l’expérimentation des médiateurs aux abords des collèges niçois Don Bosco, Duruy, Giono et Risso, menée avec l’association P@JE a été étendue lors de la précédente rentrée scolaire à 2 nouveaux établissements (Port Lympia, Ségurane). 2 équipes mobiles de 3 médiateurs scolaires contribuent ainsi à apaiser les tensions et à prévenir les incivilités

A l’occasion de l’Assemblée départementale du 31 janvier 2014, il a été décidé d’élaborer un nouveau système qui combine les missions de médiation scolaire et de prévention spécialisée.

Dès avril 2014, le dispositif coordonné a été mis en œuvre pour les collèges Saint-Joseph, Stanislas et Roland Garros.

Pour la rentrée de septembre 2014, 13 nouvelles équipes de médiation scolaire vont être amenées à intervenir aux abords de 31 nouveaux collèges sur l’ensemble du département.

40 collèges au total vont donc bénéficier de cet outil.

Par ailleurs,  à ce jour, 488 caméras (dont 3 prévues avant le 15 septembre 2014 au collège Rabelais de l’Escarène) équipent 70 collèges du département en vidéo-protection.