Présentation des lauréats du 1er Appel à projets « Prévention, Innovation, Autonomie »

En famille | Senior | Solidarité – Social

Mis en ligne le

Innover pour mieux accompagner

Image en taille réelle, .JPG 733Ko fenêtre modale Présentation des lauréats du 1er Appel à projets "Prévention, Innovation, Autonomie" © Département06

L’allongement de l’espérance de vie constitue à la fois une formidable opportunité et un défi à relever. Ce défi, c’est celui du « bien-vieillir », qui exige d’accompagner les personnes âgées au plus près de leurs besoins et de leurs attentes, de veiller à leur santé, à leur inscription dans la vie sociale, à leur épanouissement.

Le Département des Alpes-Maritimes a pris le parti de faire du grand âge une expérience active, positive, riche en satisfactions. Collectivité chef de file en matière de solidarités humaines, et fidèle aux orientations du Schéma gérontologique, il mène une politique ambitieuse à destination des 350 000 seniors azuréens. C'est un budget de 157 millions d'euros qui y sera consacré en 2017.

La Conférence des financeurs : un outil central de coordination des acteurs agissant en faveur de la prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées

Pour fédérer les démarches au bénéfice des personnes âgées et améliorer l’accès au service public, il s’appuie désormais sur la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie, dispositif phare de la loi de 2015 sur l’adaptation de la société au vieillissement.

Présidée par le Département des Alpes-Maritimes, cette instance fédère les acteurs institutionnels, en premier lieu l’Agence Régionale de Santé (ARS), et engage des actions concrètes en faveur de la prévention de la perte d’autonomie. Le Département a d’ailleurs piloté cette instance dès 2015 avant sa généralisation devenue obligatoire en 2016
L’intervention du Département s’est matérialisée dès l’origine, par une première mesure concrète, le n° vert départemental « Allô seniors 06 » (0800 74 06 06) qui permet aux seniors (ainsi qu’à leurs familles et aux aidants) d’accéder à un espace unique d’information et d’orientation, et simplifie ainsi leur quotidien en leur présentant les droits et les dispositifs qui les concernent.

L'Appel à projets : un soutien pour élargir l'offre des actions de prévention liées à la perte d'autonomie

Parmi ses différentes actions menées au bénéfice des seniors, le Département a souhaité lancer le 7 octobre 2016 le premier appel à projets «prévention, innovation, autonomie». Ce concours vise à accompagner des projets de grande qualité améliorant la santé, l’épanouissement et le lien social des personnes âgées des Alpes-Maritimes.

Il porte plus spécifiquement sur les démarches promouvant l’accès aux technologies innovantes dans le champ du maintien à domicile, et aussi sur celles oeuvrant en faveur d’une population fragile, en perte d’autonomie et en situation d’isolement.

Ont été ainsi été privilégiés  les projets ayant vocation à repérer les situations de vulnérabilité ou de précarité, et ceux s'attachant à donner à aux personnes âgées les aides et les ressources nécessaires pour qu’elles continuent à vivre à domicile dans de bonnes conditions.

30 dossiers ont été déposés et le comité de sélection, réuni le 17 novembre 2016 et présidé par Françoise MONIER et composé des membres de la Conférence des financeurs (CARSAT, CPAM, MSA, RSI, Mutualité française PACA, AGIRC-ARCCO, ANAH, CODERPA), a retenu 10 projets pour un montant global de 320 297 € :

1. Un dépistage des seniors susceptibles de chuter grâce au tapis de marche Gaitrite

suivi d’ateliers de prévention des chutes à l’aide de la réalité virtuelle. En fonction des résultats, des orientations thérapeutiques ou des activités physiques seront proposées. Porté par PEP 06, le projet est financé à hauteur de 71 416 € (Montant du projet : 83 136 €).

2. Le Cultur'Obbo, robot de téléprésence

permettant aux seniors d'accéder depuis chez eux à des activités culturelles ou de loisirs, telles que des visites guidées où ils pourront interagir avec un guide ou un animateur. Ce concept innovant ne nécessite pas d'abonnement et favorise le maintien du lien social. Porté par AXYN Robotique et le CIU santé, le projet est financé à hauteur de 53 185 € (Montant du projet : 106 370 €).

3. Des ateliers de prévention sur les médicaments

animés par des pharmaciens qui se tiendront dans les Centres Communaux d'Action Sociale (CCAS) des communes du haut et du moyen pays, ainsi que la mise à disposition d’une plateforme téléphonique dédiée à l’information du médicament. Porté par Médicament info service du Centre Hospitalier de Cannes, le projet est financé à hauteur de 47 000 € (Montant du projet : 56 000 €).

4. Un atelier théâtre

avec des activités d’écriture, de conception de décor, de scénographie et de costumes et une représentation en mai 2017. Proposé sur le périmètre de Puget-Théniers, Roquebillière, Saint-Martin-Vésubie, Plan-du-Var, Drap, Contes et Cantaron, il vise à améliorer les capacités de mémoire et recréer du lien social. Porté par l’ADMR, le projet est financé à hauteur de 40 000 € (Montant du projet : 209 684 €).

5. Des parcours de prévention pour les personnes âgées fragiles d’Antibes Juan les Pins

Une démarche de repérage de ces personnes sera engagée, puis des ateliers ludiques leur seront proposés. Ceux-ci seront destinés à stimuler leurs activités physiques, nutritionnelles, socioculturelles, ainsi que leur sommeil. Porté par le CCAS d’Antibes, le projet est financé à hauteur de 30 000 € (Montant du projet : 40 000 €).

6. Une évaluation médicale de la fragilité de personnes âgées sur Nice

suivie d’un programme associant l’activité physique, la nutrition et l’accompagnement psychologique, en lien avec un médecin référent. Porté par la Ville de Nice en collaboration avec le CHU et le LMHÉSS de la Faculté des Sciences et du Sport, le projet est financé à hauteur de 22 496 € (montant du projet : 29 668 €).

7. Un repérage des seniors isolés et potentiellement fragiles sur le quartier de Nice-Nord

afin de les orienter vers des dispositifs d’aides adaptés (maisons des seniors, CCAS, associations et structures locales…). Porté par l’association Galice, le projet est financé à hauteur de 20 000 € (Montant du projet : 36 717 €).

8. Des parcours médico-sportifs « sport sur ordonnance »

mis en oeuvre en lien avec des acteurs sociaux, médicaux, et du domaine du sport, afin de détecter et accompagner les seniors vulnérables physiquement. Ils seront proposés sur le périmètre d’Aspremont, Castagniers, Colomars, Duranus, Falicon, Levens, La Roquette-sur-Var, La Trinité, Saint-André-de-la-Roche, Saint-Martin-du-Var et Tourrette-Levens. Porté par le SIVOM Val de Banquière, le projet est financé à hauteur de 20 000 € (Montant du projet : 40 758 €).

9. Une mise à disposition des nouvelles technologies numériques aux habitants des quartiers niçois de l’Ariane, du centre ville et du Vieux Nice.

Cela leur permettra d’avoir accès à l’ensemble des services dématérialisés et d’être accompagnés dans toutes démarches liées à leurs droits. Porté par l’association Médiation Cité, le projet est financé à hauteur de 11 200 € (Montant du projet : 28 250 €).

10. Des ateliers collectifs de stimulation cognitive sur la commune de Grasse

2 types d’ateliers seront mis en place chaque semaine pour des groupes de 8 à 12 participants. Un atelier mémoire de prévention accessible à tous, et un atelier de stimulation cognitive pour les personnes touché par des troubles cognitifs de la mémoire. Porté par le CCAS de Grasse, le projet est financé à hauteur de 5 000 € (Montant du projet : 11 200 €).

C'est au cours d'une conférence de presse organisée lundi 2 janvier 2017, qu'Eric Ciotti, Président du Département des Alpes-Maritimes, a présenté ces projets. L'occasion de tester en avant-première le robot autonomie et de remettre leur prix aux lauréats.

Chacun de ces projets incarne une espérance forte pour les habitants du département touchés par la perte d’autonomie, pour leurs familles, pour leurs proches. Ils renforcent aussi l’attractivité de notre territoire en matière de santé.