Saint-Martin-Vésubie inaugure sa place Hervé Gourdel

Jeune | En famille | En situation de handicap | En activité | Senior | En visite dans le 06

Mis en ligne le

Un hommage au guide de haute montagne si tragiquement disparu il y a un an

Image en taille réelle, .JPG 848Ko fenêtre modale Hervé Gourdel © Erwann Gourdel

Un an après sa terrible disparition, l’ensemble des Saint-Martinois ont souhaité honorer la mémoire de l’un des leurs, Hervé Gourdel et ont inauguré la Place Hervé Gourdel (ancienne Place du Marché) le samedi 26 septembre 2015.

Cet hommage fait suite aux nombreux autres qui ont eu lieu dans l’ensemble du département des Alpes-Maritimes, et notamment au musée départemental des Arts asiatiques, avec l’exposition « À mes montagnes, Hervé Gourdel » visible jusqu’au 1er novembre.

C’est à l’âge de 13 ans, qu’Hervé Gourdel découvrit la montagne, en grimpant au sommet du mont Ténibre, en haute Tinée. Dès lors, la passion de la montagne, celle de sa découverte, de la liberté qu'elle procurait, le gagna. Il fit de sa passion son métier et son goût du partage, sa profonde humanité, son respect de la nature le conduisirent naturellement vers la carrière de guide de haute montagne.

En 1987, c'est à Saint-Martin-Vésubie qu'il ouvrit un bureau des guides, "Escapade", avec des amis, soucieux de travailler en montagne, de la faire vivre et de suivre la voie de leurs aînés, Victor de Cessole, Jean et Jean-Baptiste Plent. Ils avaient pour objectif de faire partager au plus grand nombre leurs connaissances d'un trésor naturel, le Mercantour, si proche de la Côte d'Azur. La place située devant ce bureau porte désormais son nom, en mémoire de son amour de la montagne et de son attachement au haut pays.