Sécurité aux abords des collèges

Education | Sécurité | En famille

Mis en ligne le

La médiation scolaire menée depuis deux ans avec l’association P@je : l'expérimentation est étendue...

 

Une équipe mobile de médiation scolaire a été mise en place, à titre expérimental, par le Département des Alpes-Maritimes et l’Association P@je, le 15 mars 2012, afin de prévenir les actes de violence et les incivilités aux abords des collèges.

Compte tenu des résultats encourageants qui ont été enregistrés, l’expérimentation a été étendue à la rentrée scolaire 2013 aux collèges Port Lympia et Ségurane à Nice avec la création d’une deuxième équipe mobile composée de trois médiateurs.
 

Dans le cadre de la politique départementale en faveur de la sécurité aux abords des collèges, un retour sur l’expérimentation de médiation scolaire menée depuis deux ans avec l’association P@je a été fait lundi 14 avril 2014. L'occasion d'évoquer le nouveau fonctionnement du dispositif, déployé sur le territoire départemental dans une complémentarité d’intervention avec la prévention spécialisée, dès la rentrée 2014-2015.

En effet, à l’occasion de l’Assemblée départementale du 31 janvier 2014, notamment en raison de la réussite de l’expérimentation de P@JE, le Département a décidé d’élaborer un nouveau système qui combine les missions de médiation scolaire et de prévention spécialisée, afin de tirer profit à la fois de leur spécificité d’action (démarche, période et zones d’intervention différentes), et, par là même, de leur complémentarité.

Cela va se matérialiser par :
- une extension de la médiation scolaire (aux abords des collèges, sur le modèle de P@JE) à l’ensemble du département, pour couvrir 50 % des établissements à la rentrée 2014-2015 ;
- un recentrage de la prévention spécialisée sur un certain nombre de territoires prioritaires, confrontés à des problématiques sociales, comme celle du désoeuvrement des jeunes.

Ces deux volets vont ainsi être mis en oeuvre simultanément par les mêmes acteurs associatifs (ADS, ADSEA, La Semeuse, Montjoye, SPI).

Pour la médiation scolaire, outre les deux équipes de P@JE, 13 autres équipes seront déployées, portant à 45 le nombre de médiateurs.

Pour la prévention spécialisée, les équipes sont en cours de constitution, et comprendront un total de 35 éducateurs spécialisés.

Cette évolution s’amorcera avec l’installation, dès la rentrée des vacances de Pâques, de l’une des 13 nouvelles équipes de médiation scolaire, aux abords de trois collèges de l’Est du département (Vento et Maurois à Menton, et Bellevue à Beausoleil).