Aides à l'utilisation des énergies renouvelables

Le Département intervient dans la maitrise de la demande en électricité mais également dans l'évaluation du transfert des consommations.

Maîtrise de la demande en électricité

Le Département est intervenu de 2005 à 2011 notamment auprès des particuliers en apportant une aide forfaitaire pour toute installation d'un équipement ayant recours aux énergies renouvelables (bois-énergie et solaire, énergies omniprésentes dans les Alpes-Maritimes).

Hormis l'intérêt environnemental, économique et social donc durable de ces aides, leur impact énergétique va aussi dans le sens de la maîtrise de la demande en énergie et particulièrement en électricité.

Les particuliers qui ont investi par exemple dans le remplacement d'un chauffe-eau électrique par un chauffe-eau solaire ou la substitution d'un chauffage électrique par convecteur par un chauffage au bois, vont voir leur consommation d'électricité considérablement baisser.

Évaluation du transfert des consommations

L'évaluation du transfert des consommations pour la plupart électriques en énergies renouvelables peut être évalué par le calcul de la consommation en Kwhcumac (c'est-à-dire des Kwh cumulés et actualisés qu'aurait consommé l'installation substituée pendant la durée de vie estimée de l'équipement nouvellement mis en place par exemple 15 ans pour un chauffe eau solaire).

Le comptage de cette quantité d'énergie continuera à défiler sous vos yeux en fonction du nombre d'installations subventionnées par le Département des Alpes-Maritimes.Après une aide sans précédent au développement des énergies renouvelables, le Département entend consacrer sa politique énergétique au grand dossier de la sécurisation de l’alimentation électrique de notre département.