Appel à projets

Appel à projets "Lancement d'un réseau d'ambassadeurs des métiers de l'autonomie"

Ce projet vise à valoriser et reconnaitre le travail des professionnels des métiers de l’autonomie via le titre d’ambassadeur et lever les freins liés à la méconnaissance, aux idées reçues sur les métiers de l’autonomie auprès des collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi par le biais d’actions de valorisation.

© iStock - izusek

DATE DE PUBLICATION
31/03/2022

CLÔTURE DE L’APPEL À PROJETS
30/04/2022 à 18 heures

Courriel de contact
AAP_CDMA-ambassadeurs2021@departement06.fr 

Objectifs

Ce projet vise à :

  • Valoriser et reconnaitre le travail des professionnels des métiers de l’autonomie via le titre d’ambassadeur
  • Lever les freins liés à la méconnaissance, aux idées reçues sur les métiers de l’autonomie auprès des collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi par le biais d’actions de valorisation.

Les Établissements et services médico-sociaux connaissent une pénurie de professionnels. Le Département souhaite redynamiser l’attractivité de ces métiers par la création d’un réseau d’ambassadeurs des métiers de l’autonomie en charge de promouvoir leurs professions à travers des actions de valorisation des métiers (prévues par un marché public).

Le projet doit avoir un caractère innovant et être complémentaire aux actions déjà mises en œuvre par les partenaires du Département dans le cadre du programme d’actions financées par la Convention pour la modernisation et la professionnalisation conclue avec la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) et des marchés publics publiés.

Public cible

Le réseau d’ambassadeurs sera composé de professionnels des établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS), bénévoles, intervenants, administratifs et dirigeants, d’usagers (personnes âgées - personnes en situation de handicap) et d’aidants. Les actions de valorisation des métiers du réseau d’ambassadeurs (prévues par un marché public) devront s’adresser à un large vivier de personnes en recherche d’emploi et/ou déjà en activité, pour soutenir notre économie locale, avec notamment des actions à destination des jeunes collégiens et lycéens.

Territoire concerné

Le réseau d’ambassadeur devra être composé d’acteurs locaux et les actions devront couvrir l’ensemble du Département des Alpes-Maritimes.

Thématiques du présent appel à projets

Le porteur de projet devra :

  • Démontrer une démarche de partenariat avec des acteurs issus de tous les ESMS (domicile et établissement / enfance, personnes âgées et personnes en situation de handicap)
  • Constituer un réseau d’ambassadeurs avec des professionnels des ESMS :
    • intervenants,
    • administratifs,
    • dirigeants,
    • bénévoles,
    • aidants,
    • usagers.
  • Former les ambassadeurs pour participer aux actions de valorisation des métiers de l’autonomie, savoir adapter le discours en fonction du profil du public concerné, rendre attractifs les métiers de l’autonomie, casser les idées reçues sur le secteur médico-social, présenter les métiers de manière concrète et réelle, etc.
  • Réaliser une mallette pédagogique innovante spécifique à ce projet, mise à la disposition des ambassadeurs pour la réalisation des actions de valorisation avec par exemple : un environnement de réalité virtuelle, une vidéo en 360°, des scenarii divers adaptés aux métiers de l’autonomie en établissement et à domicile, quizz et simulateurs,

Éligibilité des porteurs de projets

Sont éligibles au présent appel à projets, les porteurs implantés localement, quel que soit leur statut juridique, intervenants dans le secteur médico-social et faisant apparaitre les compétences nécessaires à la gestion et réalisation du projet ainsi qu’à la maîtrise de la thématique.

Constitution du dossier

Modalités de dépôt des dossiers

Chaque candidat ou groupement de candidats devra adresser son dossier par tout moyen permettant d’attester la réception avant le 30/04/2022, 18 heures avec la mention :

"Réponse à l’appel à projet pour le lancement d’un réseau d’ambassadeurs des métiers du domicile
Réf : CD06/CDMAambassadeurs - N° 2022-CDMA-5"

soit :

  • Par courrier à l’adresse suivante :
    Conseil départemental des Alpes-Maritimes - DGS – DGA - Direction de l’Autonomie
    Centre Départemental des Métiers de l’Autonomie (CDMA)
    147 boulevard du Mercantour - BP 3007
    06201 Nice Cedex 3

  • Ou par envoi sur la boite de courriel dédiée accessible à l’adresse suivante (avec envoi/preuve de réception du dossier obligatoire) : AAP_CDMA-ambassadeurs2021@departement06.fr

Aucun dépôt de dossier ne pourra être accepté après la date limite de dépôt des candidatures indiquée ci-dessus.

L’avis d’appel à projet sera publié au recueil des actes administratifs départemental ainsi que sur le site internet du Département.

Jusqu’au 15/04/2022 - 18 heures, les candidats auront la possibilité d’obtenir des précisions complémentaires par courriel envoyé sur : AAP_CDMA-ambassadeurs2021@departement06.fr

Les réponses d’ordre général seront communiquées à l’ensemble des candidats sur le site du Conseil départemental des Alpes-Maritimes : www.departement06.fr

Critères de sélection des projets

Un comité de sélection étudiera les dossiers, il comprend :

  • Le Directeur de l’autonomie et du handicap
  • Le chef du service Domicile et Parcours
  • Le responsable du Centre Départemental des Métiers de l’Autonomie

Les projets seront appréciés en fonction des critères mentionnés dans le présent cahier des charges.

Le dossier sera considéré comme complet s’il comporte tous les éléments suivants :

  • Annexe 1 : Dossier de candidature + pièces jointes demandées
  • Annexe 2 : Fiche de renseignements sur le porteur du projet
  • Annexe 2 : Attestation d’engagement
  • Annexe 3 : Attestation de partenariat

Pour être recevable, le projet doit :

  • avoir été transmis avant la date et heure limite de la candidature déterminée dans le présent document,
  • être porté par un acteur implanté localement,
  • être mis en œuvre sur le territoire des Alpes-Maritimes,
  • être porté par un acteur intervenant dans le secteur médico-social et faisant apparaitre les compétences nécessaires à la gestion et réalisation du projet ainsi qu’à la maîtrise de la thématique,
  • concerner le public cible précité (collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi),
  • répondre aux objectifs fixés,
  • disposer de critères d’évaluation de suivis et d’impacts.

L’absence d’un seul des éléments mentionnés dans les différentes parties du dossier entrainera le rejet automatique de la candidature.

Formalisation des projets retenus

Le projet retenu sera formalisé par une convention entre le Département des Alpes-Maritimes et le porteur de projet retenu, afin de préciser la nature des engagements réciproques et modalités financières.

Cadre général

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a souhaité renforcer son implication auprès des ESMS, avec la création du Centre Départemental des métiers de l’autonomie (CDMA), afin de les soutenir sur le volet de l’emploi et l’attractivité des métiers du grand âge et du handicap. La mission principale du CDMA est de coordonner tous les partenaires (acteurs et financeurs) et les outils existants de ce secteur d’activité.

Le CDMA s’adresse à 3 cibles distinctes avec 3 objectifs :

  • les ESMS pour assurer un meilleur pilotage de leurs besoins et des réponses en matière de ressources humaines,
  • toute personne intéressée par un métier d’aide à la personne pour renforcer la dynamique d’amélioration de l’attractivité des métiers de l’autonomie PA-PH,
  • les personnes âgées ou handicapées pour garantir durablement la qualité de leur prise en charge à domicile ou en établissement.

En vue de renforcer le maillage territorial visant à améliorer la qualité des services et des prestations pour apporter une réponse adaptée aux besoins des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, le Département a souhaité réaliser diverses actions au travers de démarches de labellisation, d’appels à projets et de marché publics avec des prestataires se traduisant par la signature de conventions avec le Conseil Départemental articulées autour de 4 axes :

  • Axe 1 : Sensibiliser et valoriser les métiers de l’autonomie
  • Axe 2 : Accompagner les recrutements
  • Axe 3 : Proposer des équipes de renfort "ressources humaines" 
  • Axe 4 : Fidéliser les salariés en coordonnant et en régulant l’offre de formation.

Informations complémentaires

Contrôle et paiement

Modalités opérationnelles

Le porteur de projet s’engage à :

  • Mobilisera toute action de communication pour promouvoir les actions du projet ;
  • Mentionner systématiquement le Département et le Centre Départemental des Métiers de l’Autonomie sur tout support de communication et dans ses rapports avec les médias pour promouvoir les actions prévues ;
  • Déployer une organisation et des moyens matériels nécessaires pour la mise en œuvre des actions de valorisation par le réseau d’ambassadeurs ;
  • Transmettre au CDMA, en anticipation, les calendrier et programme détaillés des actions et formations des ambassadeurs ;
  • Programmer des réunions régulières pour faire des points d’étape sur les actions avec le CDMA.

Le présent projet fera l’objet d’évaluations au cours de l’année au moyen des critères de réalisation et d’indicateurs de résultats et d’impact définis par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes.

Le porteur du projet s’engage envers le Département à lui transmettre :

  • un bilan intermédiaire, 6 mois après notification de la présente convention, justifiant l’état d’avancement du projet ;
  • un bilan final au 31/12/2022 retraçant la réalisation des objectifs quantitatifs et qualitatifs, analysant l’écart entre le projet prévisionnel et le projet réalisé et analysant également l’ensemble des indicateurs retenus.

Durée du projet

Le projet devra être mis en œuvre dès la signature de la convention et ce, jusqu’au 31/12/2022.

Modalités de versement

Le montant de la participation financière accordée par le Département pour la durée de mise en œuvre de la convention, s’élève à 30 000 euros maximum.

Les projets pourront faire l’objet de cofinancements (voir avec les opérateurs de compétences -OPCO- pour le financement des formations).

Le versement sera effectué selon les modalités suivantes et conformément aux règles de la comptabilité publique :

  • Un premier versement de 50 % du financement accordé, soit la somme de 15 000 €, dès notification de la présente convention,
  • Le solde, soit la somme de 15 000 €, sera versé dès que le réseau d’ambassadeurs sera prêt à mettre en œuvre des actions de sensibilisation.

Le porteur de projet devra tenir à disposition des services départementaux tous les rapports d’activités, revues de presse, outils de communication relatifs aux périodes couvertes par cet appel à projet et à la consommation détaillée des crédits ainsi obtenus.

Le cocontractant devra également transmettre au Département, dans les six mois qui suivent la fin de l’année civile en cours, une copie certifiée des budgets et des comptes de l’exercice écoulé, ainsi que tous documents faisant connaître les résultats de son activité et notamment un compte rendu financier qui atteste de la conformité des dépenses effectuées dans le cadre de cet appel à projet.

Dans l’hypothèse où le contrôle ferait apparaître que tout ou partie des sommes versées n’a pas été utilisé ou l’a été à des fins autres que celles mentionnées à l’article 2, le Département pourra procéder au recouvrement des sommes indûment perçues par le cocontractant dans les douze mois suivants le terme de la présente convention.

Publicité et communication

Le porteur de projet s’engage à mentionner systématiquement le Département et le Centre Départemental des Métiers de l’Autonomie sur tout support de communication et dans ses rapports avec les médias.

Aucune vente de produits ou services ou aucune publicité ne peuvent être proposées dans le cadre du projet déposé.

La loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés et le décret n° 2005-1309 du 20 octobre 2005 modifié pris pour son application, précisent les obligations incombant aux responsables de traitements de données à caractère personnel en matière d’information sur les droits des personnes concernées.