Colloque "Fixer et franchir la frontière - Alpes-Maritimes - 1760-1947"

Les 9, 10 et 11 juin 2016, au Palais des Rois sardes à Nice, le Conseil départemental a organisé le colloque "Fixer et franchir la frontière - Alpes-Maritimes - 1760-1947".

FIXER ET FRANCHIR LA FRONTIÈRE 
Alpes-Maritimes 1760-1947

Du jeudi 9 au samedi 11 juin 2016
PALAIS DES ROIS SARDES
10, rue de la Préfecture – Nice

Renseignements : 04.97.18.61.71

Entrée libreAfin de ne pas gêner les intervenants, merci de bien vouloir respecter les horaires mentionnés et de se présenter 10 minutes avant le début des conférences.

 
 

9 Juin 2016

Image en taille réelle, .JPG 1.7Mo (fenêtre modale)|

APRÈS-MIDI

  • 14 h 00 – 14 h 30 : Introduction par le Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes.

« FIXER LA FRONTIÈRE »

Présidence de séance : Ralph SCHOR, professeur émérite d’histoire contemporaine, université de Nice-Sophia Antipolis.

  • 14 h 45 – 15 h 10 : Marco CARASSI, directeur honoraire, Archives d’État de Turin 
    « Diplomates, archivistes et cartographes face au défi de délimiter une frontière (XVIIIe siècle) ».

  • 15 h 15 – 15 h 40 : Thibault RAMELLA, étudiant – Master 2 Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, université de Nice-Sophia Antipolis. CMMC EA 1193 
    « Fixer la frontière : le traité de Turin (1760), redéfinition et rationalisation de la frontière franco-sarde ».

  • 15 h 45 – 16 h 00 : pause

  • 16 h 00 – 16 h 25 : Romain H. RAINERO, professeur d'histoire contemporaine, Université de Milan, faculté des sciences politiques 
    « La frontière en discussion : le projet d’une « Zona Franca Intemelia » (1945-1946) ».

  • 16 h 30 – 16 h 55 : Sandro RINAURO, professeur agrégé, Université de Milan, faculté des sciences politiques
    « Les franchissements illégaux de la frontière entre l’Italie et les Alpes-Maritimes par les migrants italiens après la Deuxième Guerre mondiale (1945-1956) ».

  • 17 h 00 – 17 h 25 : HENRI COURRIERE, professeur d’histoire-géographie, chercheur associé au CMMC, université de Nice-Sophia Antipolis
    « L’annexion du comté de Nice et la frontière francoitalienne. Du principe des nationalités au tracé (1858-1861) ».

 

 

 

10 Juin 2016

MATIN

« ADMINISTRER LA FRONTIÈRE »

Présidence de séance : Marc ORTOLANI, professeur d’histoire du droit, université de Nice-Sophia Antipolis

 

  • 10 h 00 – 10 h 25 : Bénédicte DECOURT-HOLLENDER, maître de conférences Histoire du droit, université de Nice-Sophia Antipolis
    « Les enjeux de frontières entre Nice et Monaco au XVIIIe siècle (1760-1792) ».

  • 10 h 30 – 10 h 55 : Patricia PRENANT, chercheure associée, Université de Nice-Sophia Antipolis. Laboratoire ERMES
    « La gestion des épidémies de choléra de part et d’autre de la frontière du Var, sous la Restauration ».

  • 11 h 00 – 11 h 15 : pause

  • 11 h 15 – 11 h 40 : Alain BOTTARO, conservateur aux Archives départementales des Alpes-Maritimes
    « Les douaniers des Alpes-Maritimes sous le Second-Empire, 1860-1870 : approche prosopographique ».

  • 11 h 40 – 12 h 05 : Éric GILI, chercheur associé au Laboratoire de recherches historiques en Rhône-Alpes, professeur d’histoire-géographie, collège de Roquebillière 
    « Les douaniers des Alpes-Maritimes face aux frontières du temps de guerre (1939-1945) ».

 

APRÈS-MIDI

« VIVRE LA FRONTIÈRE »

Présidence de séance : Yvan GASTAUT, maître de conférences, université de Nice-Sophia Antipolis

 

  • 14 h 00 – 14 h 25 : Marc ORTOLANI, professeur d’histoire du droit, université de Nice-Sophia Antipolis
    « La population du comté de Nice face à une nouvelle frontière. Le front franco-sarde (1792-1794) ».

  • 14 h 30 – 14 h 55 : Simonetta TOMBACCINI-VILLEFRANQUE, attachée de conservation aux Archives départementales des Alpes-Maritimes 
    « Un exemple de franchises douanières : La Brigue de 1860 à 1940 ».

  • 15 h 00 – 15 h 15 : pause

  • 15 h 15 – 15 h 40 : Stéphane MOURLANE, maître de conférences en histoire contemporaine, Aix-Marseille Université. UMR Telemme
    « Le spectre de la guerre : fascisme et incidents de frontière (1926-1927) ».

  • 15 h 40 – 16 h 05 : Riadh BEN KHALIFA, maître-assistant, Université de Tunis/Laboratoire de recherche Histoire des Economies et des Sociétés Méditerranéennes
    « La difficile surveillance des frontières des Alpes-Maritimes : les pouvoirs publics français à l’épreuve de l’afflux des « indésirables » dans le département des Alpes-Maritimes (1938-1940) ».

 

 

 

11 Juin 2016

MATIN

« VIVRE LA FRONTIÈRE »

Présidence de séance : Yves Kinossian, directeur des Archives départementales des Alpes-Maritimes

 

  • 9 h 45 – 10 h 10 : Isabella VASILE, doctorante en civilisation italienne, université de Nice-Sophia Antipolis 
    « Le théâtre entre les Alpes-Maritimes et l’ouest de la Ligurie au XIXe siècle ».

  • 10 h 15 – 10 h 40 : Yvan GASTAUT, maître de conférences, université de Nice-Sophia Antipolis
    « Les frontières des Alpes-Maritimes : sources iconographiques et audiovisuelles ».

  • 10 h 45 – 11 h 00 : pause

  • 11 h 00 – 11 h 25 : Stéphane KRONENBERGER, post-doctorant, Aix-Marseille Université Laboratoire TELEMME
    « La frontière des Alpes-Maritimes et les populations étrangères, de la Belle Époque à la Grande Guerre ».

 

 

Image en taille réelle, .JPG 855Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 1.1Mo (fenêtre modale)|