Musée Fernand Léger

Fernand Léger acquiert, peu avant sa mort, un terrain proche de Biot. Sa femme par la suite confie à Henri Fish et à André Svetchine la création d’un musée et d’un théâtre de verdure. Ce dernier deviendra un parc.

Le jardin permet d’admirer des créations de l’artiste : des œuvres monumentales disséminées dans la végétation et des mosaïques couvrant la façade du bâtiment. L’une d’elles était destinée au stade vélodrome d’Hanovre.

Afin de permettre des balades ombragées et agréables, les réalisations du Maître ont été disposées dans un océan de verdure, de prairies dominées par des cyprès. Le tout est mis en valeur par des rangées d’oliviers et de pins parasols. Le buis, le thym, le romarin et la santoline viennent parfumer ces 6000 mètres carrés d’art et de nature