Covid19 - Vaccination

Vaccinez-vous

Le Département des Alpes-Maritimes poursuit et renforce sa mobilisation pour la vaccination des Maralpins

Le Département des Alpes-Maritimes, engagé depuis début janvier 2021 pour vacciner le plus grand nombre possible de Maralpins dans les délais les plus rapides et au plus près de leur lieu de vie, poursuit sa mobilisation en proposant la réalisation des première, deuxième et dose de rappel contre la COVID-19 à toutes les personnes éligibles (majeurs et 12/17 ans avec comorbidités). Depuis le 22 décembre 2021, le Département a adapté son offre vaccinale pour les enfants de 5 à 11 ans dans le centre de vaccination de Puget-Théniers et dans les centres de PMI. Les rendez-vous sont à prendre directement sur Doctolib.

Nos 5 centres départementaux vaccinent actuellement les personnes éligibles à cette protection : Puget-Théniers, Saint-Vallier-de-Thiey, Sospel, Tende et Breil-sur-Roya. Une équipe mobile de vaccination se rend également au plus près de la population.

Suivant les approvisionnements, les centres de vaccination vous proposeront un vaccin à ARNm, Moderna ou Pfizer.

Pour les centres de Puget-Théniers et de Saint-Vallier-de-Thiey, le nouveau vaccin Novavax est proposé.

Depuis le 19 janvier 2022, les centres peuvent à nouveau vacciner en Pfizer tous les maralpins éligibles.

Comment prendre un rendez-vous ?

Vous avez un accès internet

Rendez-vous sur la plate-forme de prise de rendez-vous Doctolib

Connectez-vous à la plateforme Doctolib

Sélectionnez votre lieu de résidence et le jour et le créneau horaire de votre choix.

Quels sont les documents à apporter lors de votre rendez-vous ?

Merci de vous munir des documents suivants :

  • Votre carte vitale,
  • Votre pièce d’identité,
  • Votre formulaire (ou sms) confirmant votre RDV.

Un questionnaire médical et un document de consentement qu’on vous remettra sur place devra être rempli par vos soins.

Comme se passe la consultation ?

  1. La consultation démarrera par un entretien pour s'assurer de l'absence de contre-indications avant de vous injecter le vaccin.
  2. Un médecin ou infirmier procédera à l’injection de la première dose.
  3. Après vaccination, il vous sera demandé de patienter pendant 15 minutes dans  une salle d’observation avant de recevoir votre certificat de vaccination et d’être libéré.

Un second RDV pour l’injection de la seconde dose vous sera donné au moment de la 1ère consultation

Cas particuliers

I. Vaccination des femmes enceintes dès le premier trimestre de grossesse

Il est possible de vacciner les femmes enceintes dès le premier trimestre de grossesse.

Cette précision fait suite à l’avis du COSV du 21 juillet 2021 et à l’avis de l’ANSM du 22 juillet 2021, qui soulignent qu’il n’y a pas de contre-indication à vacciner les femmes enceintes au cours du premier trimestre de la grossesse. Toutefois, la vaccination ne peut être requise dans le cas de l’obligation faite aux professionnelles avant le début du deuxième trimestre.

Il est recommandé d’utiliser les vaccins à ARN messager pour la vaccination des femmes enceintes.

II. Vaccination par un vaccin à ARNm après une première dose réalisée avec le vaccin AstraZeneca

Dans le contexte actuel de la diffusion rapide du variant delta, la HAS a considéré, dans un avis publié le 9 juillet, que les vaccins à ARN messager permettent de lutter plus efficacement contre la transmission du virus.

Les personnes devant bénéficier d’un schéma de vaccination à deux doses et ayant déjà reçu une première injection d’AstraZeneca devront recevoir une deuxième dose avec un vaccin à ARNm, à partir de 4 semaines après cette première injection.

III. Personnes ayant contracté une infection par la Covid-19 après une première injection de vaccin contre la Covid-19

Dans le cas d’une infection à la Covid-19 survenant moins de 15 jours après la première dose de vaccin, les personnes infectées doivent recevoir la seconde dose dans un délai de 2 à 6 mois après l’infection, et non dans les délais habituels.

En cas d’infection survenant plus de 15 jours après une première dose de vaccin, le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) considère dans son avis du 18 juin que l’infection représente une stimulation équivalente à l’injection d’une seconde dose de vaccin. Une seconde injection n’est donc pas nécessaire, et le schéma vaccinal est considéré complet.

La preuve de l’infection doit ensuite être recueillie et validée par un professionnel de santé pour valider ce schéma vaccinal monodose ; le cycle vaccinal du patient peut alors être clôturé dans Vaccin Covid.

Les preuves d’infection nécessaires dans cette situation sont les suivantes :

- Test PCR positif de plus de 15 jours après la première injection ;

- Test sérologique anti-N positif de plus de 15 jours après la première injection.

Les personnes immunodéprimées ou très fragiles (définies comme telles par le COSV dans son avis du 13 janvier 2021) doivent toujours recevoir au moins deux doses car elles sont particulièrement à risque de formes graves de la Covid-19.


Source : DGS-Urgent n°2021_73 « Vaccination des femmes enceintes au 1er trimestre, ARNm après une première dose AstraZeneca, Infection juste après vaccination », 30 juillet 2021.