Forêt de l'île St Marguerite

En 1633, Richelieu fait raser toute la végétation de l’île pour empêcher l’ennemi de se cacher.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Route des jardins - Forêt de l'île St Marguerite - Cannes-Lérins

En 1810, la forêt a été reconstituée avec des chênes verts, des cyprès et des différents pins comme les pins parasols, les pins maritimes ou les pins d’Alep. 


En 1935, elle s’enrichit de plantes ornementales comme des cèdres, des troènes du Japon, des arbres de Judée, des lauriers roses ou encore des faux poivriers. Une allée centrale de quatre-cents mètres de long a été agencée avec des eucalyptus dont les plus gros ont une circonférence de plus de quatre mètres.

Actuellement, ces cent-soixante-dix hectares de végétation ont été aménagés en sentier forestier.

L’un de ces chemins présente la flore méditerranéenne représentée par les clématites flammette, les inules, la salsepareille, la garance, le « garou », la centaurée, le millepertuis…