Route des jardins

Les villas Belle Epoque, parc Sacha Guitry et jardin des douaniers

1 - Les villas belle époque

Les quartiers de Cap d’Ail surplombant la mer offrent une vision presque intacte, dans un espace idyllique, de ce qu’à pu représenter la belle époque fin XIX°s et début XX°s au niveau des villas et de leurs jardins.

On citera les villas les plus remarquables de part leur qualité architecturale, leur espace de verdure et de fleurs, et leur cachet inimitable ! Ainsi,  « Les funambules », « The rock », « Capponcina », « Mirasol », « Lumière », « Château de l’Hermitage », « L’Eden résidence, ex hôtel Eden », « Hôtel Radium », « Roc Fleury », « Le chien bleu », « Les roses », etc. Sans oublier la charmante église « Notre Dame du Cap Fleuri ».

Ces villas, qui contribuent au charme inégalé de la Côte d’Azur, furent les témoins silencieux des temps passés, écrins accueillant nombre de personnalités de premier plan dans les domaines aristocratique, politique, artistique et littéraire de leur époque.

Promenade à partir de l’avenue du 3 Septembre, et avenues Charles Blanc, Pierre Weck, de la gare, boulevard François de May et sentier du bord de mer.

2 - Parc Sacha Guitry

Le parc Sacha Guitry, aux flancs de la commune de Cap d’Ail et s’ouvrant vers la mer, offre aux promeneurs une végétation typiquement méditerranéenne. C’est un espace de sérénité où se mélangent de nombreuses essences d'arbres et de belles variétés de fleurs. Le Parc tire son nom de la villa «les Funambules », achetée en 1911 par Sacha Guitry (1885-1957), comédien, dramaturge et cinéaste français, près de laquelle il est situé. Il vous invite à la promenade, la lecture ou la méditation.

Complanté de plusieurs espèces d’arbres de la flore méditerranéenne, vous y trouverez  entre autres le caroubier, dont les graines servaient au joaillier primitif pour peser l’or. En effet, les graines sèches ont un poids très régulier de 0,02 gr, qui par la suite servira à étalonner le carat.

Vous pourrez également observer les différentes variétés de succulentes et de cactées dont l’agave, aux feuilles vert-bleuâtre, ou vertes striées de jaune de 25 cm de large et 2 m de long, en rosette au sol. L’agave meurt après son unique floraison.

3 - Jardin des douaniers

Le nouveau jardin municipal des douaniers à Cap d’Ail, inauguré en septembre 2014, est un espace « multigénérationnel », puisque le jardin est aussi ouvert aux enfants de l’école André Malraux. Ce jardin permet de découvrir des variétés et des essences rares ou inexistantes dans la région.

Ainsi, les promeneurs s’arrêteront devant l’esthétique peu connue de ces arbres et apprécieront le mélange de senteurs inédites, le tout dans le respect de la nature et de la biodiversité. En effet, ce sont plus d’une cinquantaine de nouvelles variétés qui ont été spécialement introduites pour l’aménagement de ce nouveau territoire à gestion durable : Arbousier, théier, café arabica, camphrier, câprier, citronnier, bergamote, cédrat, pomélo rose, oranger sanguine, lime de Tahiti (citron vert), gingembre, jacaranda, tamaris.

Enfin, l’installation de l’espace et la diversité des cultures ont été conçues de manière à favoriser la biodiversité : diversification des cultures, engrais verts, hôtel à insectes, refuges à auxiliaires. On y trouvera également un cabanon, d’une surface de 50 m2, à même de recevoir une trentaine de personnes les jours de mauvais temps pour une partie de cartes, dans l’esprit du fameux « Cercle des Salines », centre de loisirs familial de Cap d’Ail.

Adresse : Avenue des douaniers – 06320 Cap d’Ail

Téléphone : Office de Tourisme de Cap d’Ail 04.93.78.02.33