Samedi 15 novembre 2014

Colloque "La Grande Guerre : paroles et écritures"

Le colloque a réuni des spécialistes de la Grande Guerre autour du thème de la parole et de l’écriture.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Historiens, journalistes ou encore comédiens, sont venus exprimer leur analyse de l’importance de l’écrit dans un conflit qui bouleversa le monde, autour de nombreuses tables rondes. Ce colloque fait écho à « La grande collecte » qui a permis aux archives départementales de recueillir des centaines de lettres, cartes postales, billets échangés par les poilus avec leurs familles et leurs proches.

Réservations : centenaire@cg06.fr

 

Programme du 15 novembre 2014

• 14 heures : Ouverture du colloque

Image en taille réelle, .JPG 8.3Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 6.3Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 5.6Ko (fenêtre modale)|

Le président du Département des Alpes-Maritimes procédera à l'ouverture du colloque à 14 heures, suivie d'une introduction aux débats à 14 heures 15.

Max Gallo *, historien, écrivain, membre de l’Académie française dialogue avec Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction de l’hebdomadaire Le Point.

Entre les débats, lecture d’extraits de mémoires, de correspondances, de messages... par le comédien Charles Berling.

* Sous réserve

• 15 heures : Table ronde n°1

Image en taille réelle, .JPG 7.1Ko (fenêtre modale)|

"PAROLES DE COMBAT"

Animée par Patrice Zehr, rédacteur en chef du mensuel monégasque La Principauté.
Lecture par Charles Berling de textes des ouvrages des écrivains présents.

Comment en est-on arrivé là ? C'est dans les mots, les articles de presse, les discours, les écrits du long processus qui a amené à cette guerre totale que l'on trouve bien des réponses à cette question. Comment cette volonté d'en découdre s'est elle révélée ? que disaient les peuples ? qu'on dit les responsables politiques ? et les militaires ? Sur le front, dans les états-majors, il y eut des actes mais aussi des paroles...

Les intervenants : Henri-Christian Giraud, journaliste, 1914-1918 ; Pierre Montagnon, historien ; Frédérique Neau-Dufour, historienne ; Jean Garrigues, historien.

 

 

• 16 heures 15 : Table ronde n°2

Image en taille réelle, .JPG 6.5Ko (fenêtre modale)|

"LES CORRESPONDANCES FURENT-ELLES LE REFUGE DE L’ÂME DES POILUS"

Animée par Michel Field, journaliste sur LCI et Europe 1.
Lecture par Charles Berling de lettres de soldats à leur mère, à leur frère, à leur fiancée, à leur famille.

Des milliers de lettres, cartes postales, cartes photos furent échangées entre les poilus et leurs familles durant la Grande Guerre. Pour les soldats, l’écriture devint le seul moyen de maintenir un lien avec leurs familles et leurs proches. Que disent ces lettres ? Que nous enseignent-elles ? Quels messages délivrent-elles pour les générations futures ?

Intervenants : Jean-Pierre Guéno, historien ; André Loez, professeur d’histoire à Sciences Po ; Jean-Paul Pellegrinetti, professeur d’histoire à l’UNSA ; Bénédicte des Mazery, journaliste ; Raphaël Delpard, romancier et historien.

 

 

• 17 heures 30 : Table ronde n°3

Image en taille réelle, .JPG 5.6Ko (fenêtre modale)|

« EN QUOI LA GRANDE GUERRE A-T-ELLE BOULEVERSE LA LITTERATURE ? »

Animée par Christophe Bourseiller, journaliste, écrivain et producteur de la matinale sur France Musique.
Lecture par Charles Berling de textes d’Apollinaire, Blaise Cendrars, Jean Giono, Albert Camus.

La première guerre mondiale a profondément marqué une génération tout entière. Parmi les soldats engagés dans le conflit, les écrivains ont payé un lourd tribut à ces combats. Blessés au combat le brigadier Apollinaire et le lieutenant Genevoix... morts au combat les lieutenants Péguy et Fournier... Parmi ceux qui ont survécu, certains ont publié des chefs-d’œuvre inspirés par la Grande Guerre, comme Céline (Voyage au bout de la nuit) ou Bernanos (Sous le soleil de Satan).

Intervenants : Sébastien Lapaque, critique littéraire, romancier ; Bernard Maris, journaliste ; Benoît Chantre, écrivain, cinéaste ; Michel Bernard, écrivain ; Laurent Seksik, écrivain, médecin et journaliste.