Sports de nature

Marathon des Alpes-Maritimes

Un grand rendez-vous sportif au rayonnement international !

Un peu d'histoire...

L'armée perse débarque, sur les conseils d'Hippias, l'ancien tyran d'Athènes, début septembre 490 sur la plage de 4 kilomètres environ qui borde la plaine de Marathon à quarante kilomètres d'Athènes.

Les Athéniens n'attendent pas l'ennemi derrière leurs remparts mais conduits par le stratège Miltiade, les hoplites athéniens et platéens, environ 10 000 hommes, se rendent à la rencontre des Perses. Le 13 septembre les Perses décident d'attaquer Athènes par terre et par mer. Selon certains historiens (qu'Hérodote récuse), c'est à cette occasion que Phidippidès (ou Philippidès) aurait couru la distance qui deviendra celle du marathon afin de prévenir Athènes de l’invasion avant de mourir.

Cela dit, que l'épisode de Philippidès soit véridique ou pas, l'exploit sportif ici est collectif avec la marche forcée des hoplites athéniens afin d'empêcher le débarquement perse à Phalère.

Retour sur l'édition 2017

Le 5 novembre 2017, le Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes a connu un nouveau succès populaire avec 13 330 participants recensés sur les trois formats de course proposés (marathon en individuel, 2x21,1 kilomètres et Marathon relais à 6). Cette performance permet à l’événement de conserver sa place de premier marathon de France après Paris.

Les chiffres clés du Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes 2017

  • 13 330 inscrits sur les 3 courses
  • 7702 marathoniens
  • 2670 inscrits sur le 2×21.1 kilomètres soit 1335 binômes
  • 2958 inscrits sur le Marathon Relais soit 493 équipes
  • 76 % d’hommes et 24 % de femmes
  • 26 % d’étrangers
  • 21 % des inscrits Français sont en provenance des Alpes-Maritimes
  • 59 nations représentées
  • Top 3 des nationalités : France, Royaume-Uni et Italie
  • 42 ans de moyenne d’âge sur la distance Marathon
  • Le doyen de l’épreuve individuelle est âgé de 79 ans