Plan départemental exceptionnel « Solidarités seniors & handicap 06 »

Le Département des Alpes-Maritimes dans la lignée de son engagement quotidien en faveur des maralpins, s’est pleinement mobilisé dès le début de la crise sanitaire au travers de nombreuses initiatives ayant pour objectif d’assurer une veille permanente en faveur des publics fragiles, de permettre la continuité des prestations et des services et de renforcer la solidarité en faveur de nos aînés. Il s’est par ailleurs très fortement engagé dans le soutien aux professionnels, notamment par l’organisation d’une distribution massive de dispositifs de protection en faveur des structures.

Dans le contexte actuel et alors que débute le déconfinement, l’assemblée départementale a voté ce lundi 11 mai un plan départemental exceptionnel « Solidarités seniors & handicap 06 » afin de mettre en œuvre un programme d’actions d’envergure en faveur du lien social et du maintien de l’autonomie des personnes fragiles.

Protéger les personnes âgées et en situation de handicap

  • Distribution, depuis le 16 mars 2020, de plus de 1,1 millions de masques et plus de 12 400 litres de solutions hydroalcooliques aux services d’aides à domicile et aux établissements qui hébergent des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap ;
  • Maintien du dispositif de distribution des matériels de protection aux établissements et aux services jusqu’à la fin du mois d’août 2020
  • Distribution de 10 masques chirurgicaux remis en main propre par La Poste aux 21 232 personnes âgées ou en situation de handicap, bénéficiaires de prestations départementales et seniors en action (APA, PCH et aide-ménagère au titre de l’aide sociale).
  • Création d’une structure de coopération et de concertation avec les services d’aides à domicile et les établissements qui hébergent des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap qui le souhaitent notamment dans la gestion de crise ou encore la formation.

Développer des actions visant à favoriser la vie sociale à domicile ou en établissement

Les personnes fragiles, qu’elles vivent à domicile ou en établissement, ont énormément souffert de la solitude et de l’impossibilité de recevoir des visites pendant la période du confinement, cette situation favorisant de plus la perte d’autonomie.

  • Parce que le maintien d’une bonne santé psychologique, d’un accès aux loisirs et aux actions de prévention sont essentiels, le Département met en place la plateforme numérique « Happy visio 06 », nouveau dispositif favorisant l’accès à distance aux actions de prévention, sensibilisation, loisirs. Les seniors pourront s’inscrire gratuitement à la plateforme internet où ils pourront consulter des actions chaque semaine et accéder à plus de 100 conférences et ateliers sur différentes thématiques (loisirs, exercices physique, activités ludiques, relaxation, santé…).
  • Mise à disposition de 400 tablettes numériques dotées 4G avec abonnement de 6 mois aux 179 établissements hébergeant des personnes âgées (Résidence autonomie, EHPA, PUV, EHPAD et USLD) pour rompre le sentiment de solitude et d’isolement
  • Poursuite du déploiement sur tout le territoire départemental d’ici à septembre 2020 de la plateforme d’entraide et de solidarité « Mon voisin 06 a du cœur », dispositif unique en France, gratuit et sécurisé de mise en relation de seniors et d'aidants avec des bénévoles volontaires permet à ces derniers de leur apporter soutien et réconfort ;
  • Extension des services offerts par les bénévoles « Mon voisin 06 a du cœur » pour les seniors isolés à domicile et élargissement des interventions des bénévoles « Mon voisin 06 a du cœur » auprès des personnes âgées vivant en EHPAD.
  • Soutien des aidants de personnes âgées : mise en place de parcours d’information et de groupes d’échanges sur les bassins de Cannes, Grasse et Menton, à compter de septembre 2020 ;
  • Mise en place d’un nouveau dispositif « Habitat Seniors » au travers de nouvelles aides financières et d’un accompagnement personnalisé par un ergothérapeute. Le dispositif sera mis en place à compter de septembre 2020 ;

Organiser de nombreuses animations pour le bien-être des résidents

La participation à des activités est bénéfique aux personnes âgées. L’animation en EHPAD est une source de bien-être pour les résidents, mais également pour les personnels des établissements (source de satisfaction et d’épanouissement, modification de la relation soignant-soigné) et pour les artistes (source de créativité). En cela, elle favorise la cohésion sociale.

  • Mobilisation des acteurs culturels subventionnés par le Département et des propres structures culturelles départementales (musées, sites patrimoniaux, médiathèques, archives, cinéma...) en faveur d'une politique culturelle adaptées aux spécificités des résidents des EHPAD ;
  • Mobilisation des crédits de la Conférence des financeurs pour développer des actions culturelles, sportives et d’animations en faveur des résidents d’EHPAD (chant choral, nutrition et art culinaire, développement d’ateliers d’écriture, dessin, théâtre…) ;
  • Organiser 80 mini concerts « La Halte musicale » dans 60 EHPAD et 20 Foyers pour personnes en situation de handicap.
  • Développement de « Seniors en action » en EHPAD avec plus de 110 actions nouvelles à compter de septembre 2020 (intervention de musiciens, organisation de Karaoké, intervention de clowns…)

Soutenir les établissements et les services d’aide à domicile

La crise sanitaire a impacté notablement les services d’aide à domicile et les EHPAD dans leurs situations financières. Conscient de cette problématique, le Département tient à mettre en œuvre des mesures de soutiens financiers à ces structures.

  • Création d’un fonds de soutien exceptionnel COVID 19, de 1,2 millions d’euros, aux EHPAD, sur l’année 2020, pour compenser en partie des frais supplémentaires directement liés au Covid 19 ;
  • Prise en charge plus importante de la dépendance des personnes âgées en EHPAD en augmentant dès cette année, la valeur du point GIR départemental à 6,20 € (contre 6 € aujourd’hui) soit une dépense de 724 000 € chaque année ;
  • Lancement de l’appel à projets innovation dans les EHPAD au 2ème semestre 2020 permettant de moderniser les EHPAD et de déployer des dispositifs numériques connectés, dans la démarche de SMART Deal.
  • Au titre de la solidarité et du soutien économique des services d’aide à domicile, le Département ne pas tiendra pas compte dans la facturation (APA, PCH et aide-ménagère au titre de l’aide sociale) de la sous activité liée à l’épidémie de COVID 19, pour les mois de mars, avril et mai sans récupération ni régularisation ;
  • Augmentation le tarif horaire pour l’APA et pour la PCH à 20 euros pour les SAAD qui accepteront de s’engager dans une démarche de contractualisation (CPOM) visant à garantir le renforcement de la qualité de la prise en charge des personnes à domicile.