Deux siècles de presse dans les Alpes-Maritimes

La presse dialectale

Le comté de Nice a bénéficié d’une riche presse dialectale de nature souvent polémique et politique. Cette presse en nissart est publiée surtout à Nice, mais l’arrière-pays produit lui aussi quelques journaux.

Après la première tentative de Guisol, en 1855, Jules Bessi lance en 1869 une feuille éphémère, Lou Mensoneghié puis La Bugadiera (1872-1879). Certains prennent un caractère plus politique comme L’Ae (1880-1883) et La Ramassa (1896-1898).

Lou Ficanas, le curieux (1887-1891), dirigé par Jean-Baptiste Berna, est un partisan convaincu du « Parti dou Ris », parti particulariste niçois et se fait même accuser de soutenir la cause de l’Italie.

La Ratapignata a connu deux séries, la première de 1900 à 1913, la seconde de 1934 à 1936. Le journal a un caractère surtout littéraire et comprend dans ses deux séries des chroniques locales, des poèmes, des contes en niçois. Il s’attache à faire connaître et défendre toutes les traditions locales.

La Bugadiera, 1872 - Image en taille réelle, .JPG 140Ko (fenêtre modale)|

 

Lou Ficanas, 1889 - Image en taille réelle, .JPG 145Ko (fenêtre modale)|

 

La Ramassa, 1896 - Image en taille réelle, .JPG 132Ko (fenêtre modale)|

 

La ratapignata, 1934 - Image en taille réelle, .JPG 75Ko (fenêtre modale)|