Deux siècles de presse dans les Alpes-Maritimes

La presse satirique

La presse satirique est bien représentée dans les Alpes-Maritimes pendant les années 1880-1939. Les événements politiques sont l’occasion de critiquer les candidats, de les caricaturer, de dénoncer leurs compromissions comme dans Le Tam-Tam niçois (1889), et Le Niçard (1901-1917).

Si Le Caméléon (1920-1938) s’intitule « journal sans opinion », ses caricatures en première page prouvent le contraire. Il est hostile à Mussolini, à la municipalité niçoise et au gouvernement. Certains articles sont nettement antisémites. Dans les années 1936-1938 le journal affirme une position nationaliste et anticommuniste. Le Caméléon suspend sa parution en 1938 pour des raisons financières.

La Semaine de Jan (1930-1933) présente de nombreuses caricatures du monde politique et des personnages connus du département. Un seul titre survit à la Deuxième Guerre mondiale : Le Mesclun (1938-1948) qui est formé par l’équipe du Caméléon.

Le tam-tam Niçois, 1889 - Image en taille réelle, .JPG 153Ko (fenêtre modale)|

 

Le Caméléon, 1921 - Image en taille réelle, .JPG 166Ko (fenêtre modale)|

 

La semaine de Jan, 1930 - Image en taille réelle, .JPG 154Ko (fenêtre modale)|

 

Le Mesclun, 1938 - Image en taille réelle, .JPG 139Ko (fenêtre modale)|