LES ALPES-MARITIMES À VÉLO - BOUCLE SPORTIVE N° 2

A l'assaut des lacets du Turini

Le col mythique de Turini, emprunté notamment par le Rally Monte-Carlo, peut être gravi par plusieurs versants, présentant tous un profil résolument typé « montagne ».

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Image en taille réelle, .JPG 1.0Mo (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 1.3Mo (fenêtre modale)|

Le col mythique de Turini, emprunté notamment par le Rally Monte-Carlo, peut être gravi par plusieurs versants, présentant tous un profil résolument typé « montagne ».

Prenant son départ à Sospel, la première boucle débute par le col Saint-Jean et enchaîne avec le col de Braus et ses fortes pentes. Après le passage du col de l’Ablé, une succession de lacets conduit à Peïra Cava et au col de Turini. Une fois celui-ci franchi, commence une longue descente jusqu’à Sospel, au milieu de laquelle, peu après Moulinet, un arrêt à Notre-Dame-de-la-Menour est indispensable.

La seconde boucle prend son départ dans le charmant village de La Bollène-Vésubie. Elle grimpe constamment une route sinueuse jusqu’au col de Turini. De là, un long faux plat descendant vous amène à Peïra Cava, puis une descente via le col Saint-Roch à Lantosque. Le retour au point de départ se fait par la vallée de la Vésubie et une ascension finale d’environ 3 km.

Image en taille réelle, .JPG 454Ko (fenêtre modale)|

La place et l’église Saint-Michel

La place Saint-Michel constitue l’un des plus beaux ensembles architecturaux et scénogra phiques du Comté de Nice. Pavée d’une calade de galets noirs et blancs, elle est bordée de palais à portiques et de chapelles (Pénitents Gris et Pénitents Rouges) qui, enserrant l’église Saint-Michel et son ample et monumentale façade, forment un ensemble remarquable. Bâtie sur l’emplacement d’une église romane et de son cimetière, l’église conserve, comme seul témoin de ce passé, un magnifique clocher roman lombard du XIIIe siècle.

Image en taille réelle, .JPG 857Ko (fenêtre modale)|

Vue sur les sommets

Vous serez charmé par la fraîcheur des forêts de pins, d’épicéas et de hêtres en arrivant à Peïra-Cava, hameau alpin qui devint à la fin du XIXe siècle un poste d’observation militaire avant de connaître son heure de gloire au début du XXe siècle, en tant que lieu de villégiature de la bourgeoisie niçoise qui s’initia aux activités hivernales. Ne ratez pas le panorama exceptionnel sur la chaîne des Alpes et jusqu’à la mer offert depuis la table d’orientation.

Image en taille réelle, .JPG 467Ko (fenêtre modale)|

Le col de Turini

À une altitude de 1 604 m, c’est un des cols des Alpes du Sud les plus célèbres grâce aux épreuves sportives prestigieuses qui l’ont emprunté. Il fait les beaux jours des passionnés du Rallye Monte-Carlo, des cyclistes et des randonneurs. Le Tour de France est aussi passé par ce col. Il est un véritable défi pour les amoureux de la grimpette : au départ de Sospel, 24 km de parcours et 1 244 m de dénivelé, au départ de La Bollène-Vésubie, 15 km de parcours et 1 107 m de dénivelé.

Image en taille réelle, .JPG 514Ko (fenêtre modale)|

Notre-Dame-de-la-Menour

Levez les yeux pour admirer la Madone de la Menour, perchée sur un rocher dominant les gorges de la Bévéra. Classé monument historique en 1937, ce célèbre sanctuaire de pèlerinages étonne par son escalier monumental qui surplombe la route avant d’atteindre la chapelle romane du XIIe siècle.

Image en taille réelle, .JPG 630Ko (fenêtre modale)|

La Bollène-Vésubie

La Bollène-Vésubie est située à flanc de montagne sur un promontoire dominant à l’ouest la vallée de la Vésubie. À l’est, la magnifique forêt de Turini s’élève jusqu’au col, porte du Massif de l’Authion et de la Vallée des Merveilles. Haut lieu du tourisme dès le XIXe siècle, le village deviendra une « station d’été » recommandée pour son eau de source et son air pur. Vous pourrez visiter son église, ses chapelles Saint-Honorat et Saint-Sauveur, son musée d’Entomologie, son ancien moulin à grains pittoresque, ses ruelles typiques…

Que faire dans les environs ?

Pause terroir

Fromages de chèvre, de brebis, de vache, ou encore miels et autres spécialités locales comme la pissare et le boussotou de Moulinet : pensez à faire un arrêt gourmand avant de reprendre la route. Découvrez les activités de nature proposées autour de cet itinéraire : randonnées, VTT et sports d’eau vive, ne vous privez pas de sensations fortes dans les vallées de la Roya et de la Bévéra.

Image en taille réelle, .JPG 402Ko (fenêtre modale)|

Le saviez-vous ?

Si le Rallye Monte-Carlo est une célè bre course auto mobile, il doit sa création à une association d’amou reux de la petite reine ! L’automobile fera son entrée officielle dans le « Sport Automobile et Véloci pé di que de Monaco » en 1907, qui deviendra plus tard le prestigieux Automobile Club de Monaco, et le premier Rallye Monte-Carlo verra le jour en janvier 1911. Depuis, son passage sur les routes hivernales ravit les foules, notamment les lacets glissants du col de Turini et ses spéciales nocturnes !

Image en taille réelle, .JPG 873Ko (fenêtre modale)|