LES ALPES-MARITIMES À VÉLO - BOUCLE SPORTIVE N° 4

Variations autour de Guillaumes

À partir de Guillaumes, plusieurs tracés permettent la combinaison de différents circuits offrant une liberté de choix appréciable.

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Image en taille réelle, .JPG 789Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 1.1Mo (fenêtre modale)|

À partir de Guillaumes, plusieurs tracés permettent la combinaison de différents circuits offrant une liberté de choix appréciable. Si certaines des parties ascendantes demandent un minimum de condition physique, elles ne sont jamais très longues, et permettent au plus grand nombre de profiter de sites grandioses.

Les paysages traversés sont d’une déconcertante variété : des marnes grises de Châteauneuf-d’Entraunes aux panoramas montagneux du col des Champs, des vertes forêts dans l’ascension vers le village perché de Sauze aux falaises rocailleuses autour de Péone.

Un condensé de tout ce qui fait la beauté de l’autre Côte d’Azur !

Image en taille réelle, .JPG 415Ko (fenêtre modale)|

Le sanctuaire Notre-Dame-de-Buyeï à Guillaumes

Ancien prieuré, ce site est lié à l’implantation du christianisme dans l’empire romain. La première mention attestée de Notre-Damede- Buyeï remonte à 1154. L’église, dans laquelle on trouve le plus grand ex-voto des Alpes-Maritimes classé par les Beaux-Arts, présente un choeur étroit et surélevé.

Image en taille réelle, .JPG 559Ko (fenêtre modale)|

Sauze

Adossé à un rocher et dominant Guillaumes, on arrive à Sauze par une route sinueuse au milieu d’une forêt de pins sylvestres et de chênes pubescents. Petit village encore cultivé, la visite de sa fromagerie permet de déguster des fromages locaux. À découvrir : les vestiges du château féodal, la grotte néolithique de Trémens, les têtes humaines sculptées dans la pierre…

Image en taille réelle, .JPG 394Ko (fenêtre modale)|

Châteauneuf-d'Entraunes

Perché à 1 300 m, Châteauneuf offre aux visiteurs une vue panoramique sur les sommets du Mercantour et les reliefs environnants. Le village possède un patrimoine architectural (maisons traditionnelles, linteaux gravés de croix de maltes, four communal à toit de bardeaux, moulin de la Barlatte) et naturel hors du commun (des falaises abritant de nombreux rapaces, les gorges de Souchas Negra…).

Image en taille réelle, .JPG 729Ko (fenêtre modale)|

L’église Saint-Martin et son retable de Bréa

Blotti à l’abri de l’immense rocher de Bramus et entouré de prairies verdoyantes, Saint- Martin occupe une position stratégique. Le village offre d’abondants témoignages d’un fort passé pastoral et compte de nombreux hameaux autrefois très peuplés et à forte activité agricole. L’église Saint-Martin abrite un retable de François Bréa, intitulé « La Vierge du Rosaire », daté de 1555.

Image en taille réelle, .JPG 621Ko (fenêtre modale)|

Les aiguilles de Pelens

Les aiguilles de Pelens dessinent un immense arc de cercle, véritable amphithéâtre naturel. Il s’agit d’un groupe d'aiguilles dont la plus élevée culmine à 2 523 m. La première ascension de cette aiguille a été réalisée le 16 août 1905 par le chevalier Victor de Cessole, grand découvreur des sommets des Alpes-Maritimes au début du XXe siècle.

Que faire dans les environs ?

Image en taille réelle, .JPG 474Ko (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 451Ko (fenêtre modale)|

Partez à pied à la découverte de ce territoire exceptionnel !

Pour les amateurs de randonnées, de nombreux circuits permettent de découvrir les richesses naturelles ou patrimoniales locales. Exemple à Sauze, la promenade jusqu'à la « Roche Trouée ».

Châteauneuf-d'Entraunes est le point de départ d’une promenade insolite le long de l'ancien canal de la Barlatte qui alimentait le village et les nombreuses campagnes environnantes. Durant l'été, le moulin ouvre ses portes deux fois par semaine dans le cadre de visites guidées.

À Val Pelens, au départ de l’Auberge des Aiguilles, un sentier botanique permet de découvrir la flore de montagne et mène à travers une forêt de mélèzes à la découverte du plateau Saint- Barnabé. Dominant la vallée à 1 600 m d’altitude, il accueille une chapelle éponyme d’où l’on peut jouir d’une vue splendide.

L’hiver, la station de ski située au pied des célèbres Aiguilles de Pelens se veut avant tout familiale.

Image en taille réelle, .JPG 479Ko (fenêtre modale)|

Pause terroir

Cet itinéraire sera l’occasion de faire une étape gourmande dans ses auberges et Bistrots de Pays pour goûter les spécialités locales comme les crouis, pâtes fraîches en forme d’oreille plissée spécialité d’Entraunes, les « Agnocous » de Péone, et les produits du terroir comme la tomme de vache, le fromage de chèvre ou encore le miel. Ces produits sont en vente à la coopérative de Guillaumes qui fait également office de Maison du Parc.

Pour les plus sportifs

En continuant la route de Val Pelens, vous pourrez inscrire le col des Champs, situé à 2 045 m d’altitude, à votre palmarès. Depuis Saint-Martin, le parcours mesure plus de 16 km pour 1 052 m de dénivelé et propose une pente moyenne de 6,5 %. Le Tour de France a emprunté ce col, classé 1re catégorie, lors de la 15e étape du Tour de France 1975 entre Nice et Pra-Loup. C'est le Belge Eddy Merckx qui est passé en tête au sommet.