Campus Sophia Tech

Une nouvelle dynamique pour les technologies de l’information et de la communication. Consultez la galerie photo...

Sophia Antipolis

Un territoire en mouvement

Cette technopole, aujourd’hui la plus importante en Europe, a toujours vu, depuis sa création en 1969, le Département s’investir massivement dans son développement.

Aux côtés de la CASA, et par le biais d’un syndicat mixte, le SYMISA, qu’il a doté de plus de 25 M€ entre 2000 et 2012, le Département participe à la gouvernance de la technopole et à son aménagement.

Il apporte également une aide financière conséquente à la Fondation Sophia Antipolis – près de 6 M€ entre 2000 et 2012 – pour sa mission d’animation scientifique et culturelle, ainsi que son soutien aux pôles de compétitivité et aux associations qui contribuent à animer et structurer les filières technologiques.

Le Département participe également à l’amélioration du cadre de vie de la technopole à travers le parc départemental de la Valmasque et celui de la Brague.

Assise sur 2 400 hectares et à cheval sur 5 communes (Antibes, Biot, Vallauris, Valbonne et Mougins), Sophia Antipolis est, avec l’Eco-vallée, l’un des 2 pôles d’aménagement du territoire.

SophiaTech

Une architecture pour favoriser les échanges

Un nouveau pôle universitaire dédié aux technologies de l’information et de la communication

Le campus SophiaTech permet d’associer autour d’un même site l’ensemble des acteurs académiques : l’Université Nice-Sophia Antipolis, EURECOM, l’INRIA, le CNRS et l’INRA ; soit 2 500 étudiants pour un effectif total de 3 500 personnes.

Un campus emblématique d’une nouvelle dynamique créative

SophiaTech a pour vocation de développer les synergies entre les acteurs présents sur le site, de favoriser les échanges entre étudiants, enseignants, chercheurs, pôles de compétitivité et créateurs d’entreprises, notamment par la présence :

  • d’une antenne de la SATT Sud-Est (Société d’Accélération du Transfert de Technologie),
  • du siège du KIC EIT ICT Labs, l’une des 3 communautés de l’information et de la connaissance lancées par l’Institut Européen pour l’Innovation et la Technologie,
  • de la plate-forme collaborative Conception du CIM PACA (Centre Intégré de Microélectronique).

Il contribue à l’attractivité et au rayonnement du territoire des Alpes-Maritimes. Le réseau de circuits piétonniers et de passerelles, qui structure le campus, a été pensé pour favoriser les rencontres et fluidifier les échanges.

Le catalyseur d’innovations

Ce campus sera le support à l’innovation scientifique et technologique, mais permettra également le développement de nouveaux usages des TIC dans les domaines tels que les biotechnologies et la santé, la gestion des risques, les bâtiments intelligents.

Des atouts de taille

Un des plus beaux campus de France

Par sa conception et sa réalisation signées J.-M. Wilmotte, il est une des plus belles réalisations architecturales du département.

Une réalisation d’envergure

L’opération a impliqué la construction de 18 350 m² :

  • Polytech’Nice-Sophia : 6 368 m² ;
  • EURECOM : 7 526 m² ;
  • Espace Forum (pôle d’accueil et de recherche, espace convivialité, espace de conférences et centre de ressources) : 4 456 m².

Un emplacement optimal

À proximité immédiate des grands axes routiers, le campus est desservi par les transports en commun, qui seront renforcés par les futurs bus à haut niveau de services qui le relieront directement à Antibes.

Ce nouvel espace de 20 000 m² a accueilli à la rentrée 2012 un effectif de 2 500 étudiants pour atteindre les 3 000 étudiants en 2015 et 800 enseignants et chercheurs.

Formations et laboratoires de recherche

Les formations

Sont présents sur le campus SophiaTech, les écoles d’ingénieurs :

  • Polytech’Nice-Sophia de l’Université Nice-Sophia Antipolis
  • EURECOM de l’institut Mines-Télécom

et plusieurs formations de composantes universitaires :

  • L’Institut universitaire de technologie
  • L’Institut supérieur d’économie de management
  • La Faculté des sciences

Les Laboratoires de recherche

Les laboratoires de recherche présents sur le campus SophiaTech :

  • Les laboratoires universitaires I3S (Informatique, Signaux et Systèmes) et LEAT (Laboratoire d’Electronique, Antennes et Télécommunications)
  • Les laboratoires d’EURECOM « Réseaux et sécurité », « Mobiles » et « Multimédia »
  • Le centre INRIA Sophia Méditerranée (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique)
  • Le CNRS

en collaboration étroite avec :

  • L’Institut Sophia Agrobiotech de l’INRA
  • Le laboratoire Jean-Alexandre Dieudonné
  • L’Ecole des Mines