Méthodologie du Bilan Carbone Territoire

La démarche Bilan Carbone repose sur une démarche d’évaluation de type « analyse de cycle de vie », ce qui va au-delà de la prise en compte des seules émissions directes

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

A titre d’exemple, si la fabrication d’une tonne d’acier plat neuf entraîne des émissions directement affectables au processus de production – mesurables, cette activité nécessite en amont et en aval toute une série d’opérations, à savoir notamment : extraction, transport et transformation du minerai (comme le passage dans un haut fourneau chauffé au charbon), qui génèrent également des émissions de G.E.S.

De la même manière, la production d’électricité se fait à partir de différentes sources d’énergie (énergie primaire) : charbon, gaz, pétrole, uranium que l’on brûle ou fissionne dans des centrales, ou encore vent et énergie hydraulique (barrages). Selon la source d’énergie primaire utilisée, le « contenu carbone » du kWh d’électricité produit et utilisé variera fortement.