40 ans du parc du mercantour

Exposition : Paroles et visages du Mercantour

Tourisme | Patrimoine | Musée des Merveilles | Exposition | Espace Lympia | Environnement | Culture

  • Du au

Le matériel recueilli dans le cadre du projet « Paroles et visages du Mercantour », court métrage réalisé par Luc Jacquet à l'occasion des 40 ans du Parc national du Mercantour, vous est proposé dans une exposition, autour de la notion d’attachement au territoire du Mercantour.

Image en taille réelle, .JPG 1,86Mo (fenêtre modale) © Eric Lenglemetz

Dans le film « Paroles et visages du Mercantour », un photographe passe de vallées en vallées à la rencontre des habitants, découvrant au passage les patrimoines exceptionnels du Mercantour.

De ces rencontres éphémères ne restent que quelques mots et des portraits, laissés comme vivants dans la montagne.

De ce projet est née l'envie d'aller plus loin pour partir à la rencontre et donner la parole aux habitants de nos vallées.

Retrouvez, dans cette exposition exceptionnelle, toute l'authenticité d'habitants attachés à leur territoire.

Cette exposition adapte son contenu, selon les lieux :

  • Musée des Merveilles de Tende : du 20 mars au 17 juin en intérieur - Une douzaine de portraits et certains témoignages écrits et audio

  • Médiathèque de Tende : du 18 juin à fin Août - Une douzaine de portraits et quelques passages de témoignages écrits

  • Maison du Parc de la Sapinière à Barcelonnette : en juillet-août, une vingtaine de portraits, témoignages écrits et audio

  • Médiathèque de Sospel  : du 18 septembre au 30 octobre - Une douzaine de portraits et quelques passages de témoignages écrits

  • Galerie Lympia à Nice : du 08 novembre 2019 au 12 janvier 2020 - Une quarantaine de photographies de très haute qualité, autour d’une scénographie miroir de la formidable aventure de ces moments de rencontres. Pour certains portraits, les témoignages sur le Mercantour y seront associés, sous forme audio ou écrite.

  • Toutes les vallées du Mercantour : pendant tout l’été - Les drapeaux géants, utilisés dans le court métrage de Luc Jacquet sur lesquels sont imprimés certains portraits, seront proposés dans les vallées. Parallèlement, les portraits et témoignages seront répartis, sur différents supports adaptés, en fonction des lieux, intérieurs et extérieurs.