Expression politique

Groupe Alpes-Maritimes Ensemble

Lundi 08 janvier 2018

A l’aube de cette nouvelle année 2018, nous souhaitons à chacun d’entre vous et pour vos proches une belle et heureuse année. Et tout particulièrement aux agents du conseil départemental qui méritent une reconnaissance infinie compte tenu de leur engagement quotidien.

L’année 2018 ne dérogera pas aux préceptes et à la ligne de conduite que nous nous sommes fixés à la création du groupe Alpes-Maritimes Ensemble. Porteur d’une parole forte et libérée, nous continuerons à défendre l’intérêt général tout en prônant le rassemblement. Il ne faudra ainsi pas compter sur nous pour tomber dans les pièges de la division et des critiques stériles.

Notre priorité sera encore et toujours le combat pour l’emploi, à l’heure où notre département est confronté comme tous les autres au chômage, nous continuerons à prôner des choix politiques forts : ceux qui visent à favoriser la croissance, l’innovation et les investissements qui sont au cœur de la création d’emplois. Cette politique d’investissement qui relance notre économie est absolument indispensable pour répondre aux enjeux et aux défis nouveaux. Elle est réclamée par les acteurs du monde économique. C’est celle que des collectivités courageuses choisissent car notre département a des besoins en commissariats, en infrastructures de transports nouvelles et écologiques, tout en oeuvrant à la modernisation des infrastructures routières qui sont comme partout en France très dégradées. Entre 2008 et 2014, la collectivité départementale a réduit de près de 50% ses investissements. Nous serons attentifs à ce que les discours de bonne gestion ne conduisent pas l’exécutif à réduire les investissements de manière drastique sans se soucier des conséquences sur la croissance et l’emploi.

Une croissance à laquelle il appartient à chacun de contribuer à la hauteur de ses moyens tout en privilégiant l’investissement au saupoudrage. Cette politique a fait ses preuves au niveau notamment de nos stations de sport d’hiver qui se portent bien, ce dont nous nous réjouissons. Le syndicat mixte des stations du Mercantour, créé par Christian Estrosi, a investi 165 millions d’euros depuis 15 ans sur les domaines skiables d’Auron et d’Isola 2000 dont 42,6 millions d’euros sur la garantie neige. Depuis 2012, ces investissements sont portés par la Métropole Nice Côte d’Azur  à hauteur de 51% et par le Département à hauteur de 49 %.

Outre le volet sport d’hiver, nous nous félicitons des choix du Président Charles Ange Ginesy sur la smart deal en matière de numérique ou du soutien qu’il a apporté à la ligne 2 de tramway de Nice dont le centre de maintenance portera à la demande de Christian Estrosi le nom de Charles Ginesy.

Bonne année à tous.

19-10-2017

Une majorité de rassemblement autour de Charles-Ange Ginesy

Nous sommes 17 conseillers départementaux parmi lesquels des maires et trois vice-présidents du conseil départemental, issus des rangs de LR, UDI et non-inscrits à avoir décidé de constituer le groupe « Alpes-Maritimes ensemble ». La constitution de notre groupe dans la majorité du président Charles-Ange Ginesy est uniquement motivée par des considérations locales et non nationales.

Ce groupe vise à soutenir un président du conseil départemental que nous pensons rassembleur et au-dessus des partis. Preuve en est, le soutien unanime que nous lui avons apporté lors de son élection à la présidence du département des Alpes-Maritimes Résolument dans la majorité, nous refusons cependant de sombrer dans des polémiques stériles, de nous laisser enfermer dans des considérations politiciennes et encore plus de céder aux menaces d’exclusion. Nous nous revendiquons élus de droite, du centre ou sans étiquette.

Les élus républicains qui composent la majorité du groupe « Alpes-Maritimes Ensemble » n’ont pas l’intention de quitter leur famille politique et s’engagent même pour différents candidats pour la présidence de ce parti qui se joue cet automne. Libres et responsables, nous prônons avec force le dialogue et le rassemblement tout en revendiquant notre liberté d’expression. Élus de droite et du centre, nous soutiendrons tous les projets conduits dans le Département à l'Ouest, à l'Est, comme sur le territoire de la Métropole dès lors qu'ils servent l'intérêt général.

Les 17 membres LR, UDI, LREM et non-inscrits du groupe « Alpes-Maritimes Ensemble »