Expression politique

Groupe Socialiste et Écologiste

5-3-2019

L’accueil des mineurs non accompagnés, MNA, une question d’humanité aussi !

Le Défenseur des droits recommandait récemment à l’Etat, au conseil départemental et au foyer de l’enfance « l’orientation des jeunes migrants, dès leur mise à l’abri, vers la réalisation des examens de santé particulièrement importants du fait des conditions extrêmes de migration et de survie auxquelles la plupart d’entre eux ont été confrontés, ainsi que de l’impact de ces conditions sur leur état de santé physique et psychique ; il rappelait aux services départementaux de l’Éducation nationale, au président du conseil départemental et au foyer de l’enfance que la scolarisation des élèves étrangers arrivant sur le territoire français doit s’effectuer en priorité dans les établissements scolaires ordinaires ».

Comment accueillir ces mineurs, souvent des garçons d’une quinzaine d’année qui ont fui la guerre, quitté un pays, souffert sur la route, risqué leur vie, été exploités avant d’arriver en Europe ?

Face à l’augmentation exponentielle du nombre de jeunes étrangers fuyant leur pays, les moyens d’accueil  mis en place par l’Etat et le Département  sont désormais insuffisants.

Malgré la difficulté de cette situation, ayons en tête que ces jeunes sont avant tout des visages, des histoires, des vies et pas seulement  des problèmes à régler.

Marie-Louise GOURDON
Jean-Raymond VINCIGUERRA

Groupe socialiste et écologiste
Conseil Départemental des Alpes-Maritimes
groupe-socialiste-alpes-maritimes.blogspirit.com