Gestion des digues de protection contre les inondations

Depuis 2007, le Préfet des Alpes Maritimes a entrepris un classement des digues de protection contre les inondations en fonction de leur hauteur et de la population maximum résidant en zone protégée.

Cette politique résulte des enseignements tirés des inondations dans le sud-est de la France, notamment dans la vallée du Rhône, où l’absence de gestion et d’entretien des digues anciennes est à l’origine de conséquences désastreuses sur les biens et les personnes.

Dans les Alpes-Maritimes, c’est dans la basse vallée du Var que le plus grand linéaire de digues a été recensé avec près de 30 km. D’autres digues sont classées dans le moyen et haut Var (Puget-Théniers et Guillaumes). Sur le reste du territoire, le linéaire de digues de protection est plus faible, inférieur à 10 km.

Le Département, gestionnaire des ouvrages de protection contre les inondations

Le Département, en tant que gestionnaire, assure une surveillance programmée des ouvrages de protection des inondations, un entretien régulier et intervient en urgence, le cas échéant. Il doit rendre compte régulièrement de ses engagements de gestionnaire au préfet.

Dans cette rubrique

  • Programmes d'Actions et de Prévention des Inondations

    Les phénomènes de débordement que connaissent les Alpes-Maritimes comme le reste de la région méditerranéenne sont liés aux caractéristiques du
    climat et du relief.

  • Gestion des digues de protection contre les inondations

    Depuis 2007, le Préfet des Alpes Maritimes a entrepris un classement des digues de protection contre les inondations en fonction de leur hauteur et de la population maximum résidant en zone protégée.

  • La plate-forme Rainpol

    Afin d’améliorer la couverture radar météo et de ce fait mieux prévenir et anticiper les phénomènes naturels violents, le Département des Alpes-Maritimes s’est impliqué depuis 2005 dans plusieurs programmes de coopération transfrontalière.