La source parfumée

Chantal ROUX, créatrice du champ de fleurs, nous parle de son jardin « La source parfumée » :

« Cet espace floral est une ouverture sur la mémoire olfactive, un voyage au travers d'une flaveur ! En créant ce jardin, j'ai voulu mener une action de sauvegarde pour une mise en valeur de ce patrimoine culturel olfactif. La lavande, la sauge, le genêt, la rose, le millepertuis et les plantes officinales comme le thym, le romarin, la sarriette, l'origan nous apportent des notes de tête, de cœur, de fond...

Une multitude d'autres fleurs au fil des saisons viennent saluer les visiteurs. Sur ce champ de fleurs, des points de vue, peut-être uniques au monde, nous offrent un véritable coup d'adrénaline avec d’une part la vue plongeante sur le circuit des Gorges du Loup et de la Méditerranée et d’autre part le regard qui s’accroche à la forteresse en haut de la montagne, près des aigles. Une légende veut que cette forteresse soit un refuge créé lors des invasions, ou peut-être un refuge de guerriers vaincus, traqués par les guerres sarrasines. La ballade olfactive, sécurisée par la présence de notre jardinier, offre ses couleurs où les papillons virevoltent, où les oiseaux chantent et les abeilles butinent et polonisent au gré du vent. C’est un biotope naturel ou seule la main de l'homme a façonné le cadeau de Dame Nature ; on remarquera dans un oratoire créé à cette occasion, la statue de la Vierge de Lourdes offerte par les Petites Sœurs des Pauvres. 

C'est dans cet endroit, qui à l'origine était un vaste amas de ronces, que j’ai entrepris de défricher le terrain afin d'offrir gracieusement aux visiteurs du monde entier ce règne végétal olfactif qui fait fi de tout mercantilisme. De plus, ce site offre aux enfants handicapés, aux non-voyants et même aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et de leurs aidants, un parcours olfactif unique. Des élèves viennent aussi avec leurs professeurs pour y faire un terrain d'application ou pour comprendre la distillation des plantes ou assister à la création de bougies décorées avec le feuillage ramassé sur place. De nombreux arbres, qui vont être répertoriés, font partie intégrante de ce lieu ou se mêlent les fleurs, les fruits et les racines. Je vous invite à venir découvrir cette passion olfactive qui depuis 20 ans m’anime et je réclame toute votre indulgence si une rose ou une ronce venait à vous piquer !»

.