Grands projets

Complexe thermal de Berthemont-les-Bains

Un complexe de qualité de 4000 m² : Le complexe thermal de Roquebillière, un nouvel élan pour le tourisme thermal azuréen.

Image en taille réelle, .JPG 415Ko (fenêtre modale)|Centre thermal de Berthemont-les-Bains© Coste Architecture/Chevalier/Triquenot/Girus

Ouverture prévue le 2 juillet 2016

La vallée de la Vésubie est renommée depuis des décennies pour la beauté de ses sites naturels, sa forte identité et la diversité de son offre touristique alliant de très nombreux sports de nature à l’activité thermale.

En effet, elle abrite les plus hauts sommets des Alpes-Maritimes, a été le témoin de la naissance de l’alpinisme puis des activités estivales de montagne, possède un riche patrimoine historique et culturel mais aussi une longue tradition de balnéothérapie dont les plus anciens témoignages remontent à l’Antiquité romaine.

Depuis 2009, le Département s’est engagé avec détermination dans le renforcement d’une offre sportive toute saison déjà conséquente, avec, en 2012, la livraison du mur d’escalade du Boréon et la réalisation de la première station de trail des Alpes du Sud et, en 2013, le « Pass Vibrez Vésubie-Valdeblore ». Cette offre a également pris en décembre 2015 une nouvelle dimension avec la mise en service de la tyrolienne géante de La Colmiane et connaitra une nouvelle impulsion à l’été 2016 avec l’ouverture du Pôle Sports montagne à Saint-Martin-Vésubie.

Aux côtés de l’offre de loisirs/détente élargie depuis le renouveau d’activité du Parc Alpha et ses animations pour tous, la palette s’enrichira encore avec l’ouverture le 2 juillet 2016 de la nouvelle station thermale de Berthemont-les-Bains.
D’une superficie de 4 000 m2, pouvant accueillir jusqu’à 2 500 curistes par an sur deux grandes orientations thérapeutiques -le traitement des voies respiratoires et la rhumatologie, le centre confié en gestion au groupe VALVITAL remplacera désormais les locaux existants d’une capacité de 900 personnes, devenus vieillissants au fil du temps.

Acteur central de l’aménagement de l’espace des Alpes-Maritimes et de la solidarité territoriale entre littoral et haut-pays, le Département conforte ainsi d’année en année sa politique d’accompagnement des communes dans leurs projets de développement, au service des Azuréens et de visiteurs venus de tous les horizons.

Eric CIOTTI

Un complexe de qualité de 4000 m²

Le nouvel équipement offrira des conditions de confort et de soins optimales. Deux orientations thérapeutiques y seront développées : le traitement des voies respiratoires et la rhumatologie. Il sera aussi composé d’espaces de bassins et de bien-être ainsi que d’une zone de restauration.

Redynamiser l’activité de la station thermale

Véritable projet d’avenir, ce nouveau complexe thermal remplacera la station actuelle qui n’offrait aucune possibilité d’extension et permettra de relancer durablement l’activité thermale de la commune. Il pourra accueillir plusieurs milliers de curistes par an, au lieu des 900 actuellement.

Un projet respectueux de l’environnement

Le choix du projet retenu a été marqué par l’exigence d’une intégration parfaite du nouveau complexe dans le site et d’engagement fort en termes de développement durable. Cet équipement est ainsi doté d’une architecture intelligente et bioclimatique. Il sera réalisé avec des matériaux locaux, et respectera les normes de Haute Qualité Environnementale grâce notamment à ses toitures végétalisées, son chauffage au bois, son triple vitrage et son architecture bioclimatique parfaitement adaptée à son environnement.

Les chiffres clés

  • un complexe de 4 000 m²
  • 200 m² dédié au bien-être
  • 500 m² d’espace bassins
  • 40 curistes en ORL par jour
  • 140 curistes en rhumatologie par jour
  • 30 personnes en bien-être par jour

Les soins

2 grandes orientations thérapeutiques :

  • traitement des voies respiratoires,
  • rhumatologie.

Le choix de la délégation de service public

A travers le contrat de délégation de service public signé le 21 février 2014, le Syndicat Mixte pour le développement de la Vallée de la Vésubie et du Valdeblore a confié de manière exclusive au groupe VALVITAL, l’exploitation, la gestion, l’entretien et la promotion du complexe thermal de Berthemont et des installations permettant son alimentation en eau minérale naturelle, pour une durée de 15 années civiles pleines à compter de sa date de livraison.

C'est à la fois le choix de l'expérience et de la compétence (le groupe VALVITAL est aujourd’hui le 2e groupe thermal français avec 11 établissements sous sa responsabilité) et le choix de la continuité et de la confiance (le groupe VALVITAL exploitait depuis 2005 l’ancien centre thermal de Berthemont-les-Bains).

Rappel du calendrier

  • Le marché de maîtrise d’oeuvre a été attribué au groupement COSTE Architectures / CHEVALIER et TRIQUENOT / GIRUS le 13 novembre 2012.
  • Le permis de construire a été déposé le 21 novembre 2013.
  • L’aménagement de la route d’accès, préalable indispensable au démarrage du chantier, a été réalisé entre mai et novembre 2014.
  • Les travaux de la station thermale ont commencé en septembre 2014 (pose de la 1e pierre le 29 novembre 2014).
    Parallèlement, la Métropole Nice Côte d’Azur réalise la station d’épuration, indispensable au fonctionnement du site.
  • Ouverture prévue le 2 juillet 2016.

Image en taille réelle, .JPG 1.2Mo (fenêtre modale)|Centre thermal de Berthemont-les-Bains© Coste Architecture/Chevalier/Triquenot/Giru