Langues régionales

1472 Convention de dot d'Horonée Arluc pour son mariage avec Pierre Aprilis en provençal

Le notaire Barthélemy Delaude à Grasse conserve dans son registre de minutes de 1471 à 1479, un papier rapporté. Il s’agit d’un contrat de mariage établi par le curé Antoine Vincent entre Honora Arluc et Pierre Aprilis.

Niveau intermédiaire.

La transaction est effectuée par le frère et la mère de la mariée, Barthélemy et Jeanne Arluc devant témoins. On lui attribue sa dot et son trousseau (argent, robe, drap et nappes). Les modalités de paiement, sur plusieurs années, sont précisées ainsi que les cas d’annulation et de remboursement.

Image en taille réelle, .JPG 850Ko (fenêtre modale)|

Consultez la transcription

Et primo es de patil que Berthomieu Arluc, fil de Steve Arluc, he sa mayre Johanna prometon en verquiera he ho nom de verquiera a sa sorre Horona so es la somo de florins sincanta he dos, an tals patils que sen segon.
Item es de patil que son frayre Berthomieu he sa mayre li prometon per una rauba la somo de florins dose.
Item lo dich frayre li prometet he sa mayre una caysa, dos lansols, una flasada, toalla e toalon, he consin.
Item es de patil que l’an que la menaria ha son ostal lo dich marit non li deu ren demandar.
Item l’an venent lo dich frayre li es tengut de li baylar per la permiera paga florins sinc, an per an florins sinc, entro que sia pagada la dicha soma.
Item es de patil entre las partidas que si ero causa, so que Dieus non plassa, que lo dich Peyre sio tengut de rendre, como auria pres. Item li prommeton una basaca.
Item los dos pars si son mes pena voluntare(y?)à de lur voluntat de florins vint he sinc, la mitat al senhor, he la mitat al denunciant en presencia de Rostay Raphael he de Juers Rostay, he de Frances Arluc he de mi Antoni Vincens curat que ay escrich de voluntat de las partidas.

Glossaire

  • Patil, il faut certainement comprendre pati nom masc., pacte, traité (cf. Honnorat, t. II). On pourrait traduire « il est convenu ».
  • Lansol, nom masc., linceul, drap de lit
  • Caysa, nom fém. : coffre (Honnorat, t. I). Traditionnellement le linge était plié dans un coffre en bois.
  • Flasada ou flassada, nom fém. : couverture de lit en laine (Honnorat, t. II)
  • Toale ou toala, nom fém. : nappe (Honnorat, t. II)
  • Toalon : diminutif du précédent ; touaioun en provençal actuel : napperon, serviette (Honnorat, t. II)
  • Permiera : pour premiera, métathèse fréquente comme dans Horona pour Honora, procuratour ou percuratour, etc.
  • Causa : litige, cause en justice (en latin) ; causar : chasser, expulser dans Honnorat.
  • Basaca, nom fém. : paillasse (Félibrige). La forme actuelle est bassaca.
  • La mitat al senhor : il doit s’agir du droit de formariage ou d’un droit équivalent. Celui-ci obligeait un serf devant marier sa fille en dehors du fief à donner une somme au seigneur lésé (par la perte de ses droits sur cette personne et sa postérité) en échange de son autorisation symbolique du mariage. Ceci permettait d’éviter la dépopulation. En cas de non-paiement du formariage, la sanction n’était pas la nullité du mariage, mais une peine pécuniaire contre le contrevenant, consistant dans la confiscation des biens ou dans une amende fixée par le seigneur.

Édition de Bres revue et complétée par MM. Compan, Braxmeyer et Ranucci, novembre 2011.

Source : Archives départementales des Alpes-Maritimes, 3E79/134, actuellement 3E79/96 (transcrit par Bres dans Da un archivio notarile di Grassa. Parte seconda, tipografia Onorato Robaudi, Nice, 1907, n° 15, p. 29-30).