Musée Bonnard

Dernier témoignage de l’architecture Belle Epoque, le bâtiment qui abrite aujourd’hui le musée Bonnard, a été construit en 1908 par M. Lauthaume. Il a servi tour à tour d’hôtel, d’habitation à usage privé, de pension de famille puis de commissariat, avant de reprendre son activité hôtelière.

Sauvée de la démolition par l’achat de la ville du Cannet en 1998 dans l’intention de créer un musée, signé par les architectes Ferrero et Rossi. Ce projet, qui préserve l’esprit des lieux, s’inscrit dans un maillage urbain et paysagé.

A l’ombre mauve et dorée des palmes s’ouvre le jardin intimiste du musée. La vue du Cannet que le visiteur découvre depuis la terrasse est nimbée de cette luminosité éphémère, qui attira tant le peintre.

« J’ai eu un coup des Mille et une Nuits » déclare Bonnard en découvrant les horizons bleus de la Méditerranée. Le Bâtiment limite les ombres, équilibre les tons chauds et froids. Ainsi, le végétal du jardin contraste avec l’ordonnance Belle Epoque de la façade. Jardin à thème, aux tonalités espagnoles avec le bassin succèdent les accents italiens avec l’escalier, et suivent les fragrances françaises avec sa pelouse ornée de fleurs et de roses.

Le bassin et les palmiers créent une ambiance méditerranéenne, accentuée par la lame d’eau. Les couleurs des fleurs jaillissent sous une lumière majestueuse, le visiteur peut cheminer par le jardin à travers palmiers, fleurs de la passion, agapanthes, rosiers, mimosas, grenadiers, bougainvilliers, mimosas…


En été la terrasse peut-être le cadre de concerts ou de conférences qui offrent aux visiteurs un moment rare de dépaysement et de divertissement. (Claire PALUÉ)

Vous pouvez également découvrir la promenade « sur les pas de Bonnard » après la visite du musée qui permet de découvrir la nature chère à Bonnard autour du Cannet et des paysages qui l’ont inspirés : http://www.museebonnard.fr/pierre-bonnard/bonnard-au-cannet/promenade-sur-les-pas-de-bonnard/561-promenade-numerique-sur-les-pas-de-bonnard