Le tourisme culturel

Sur la Côte d’Azur, les visiteurs sont essentiellement attirés par les festivals et les visites patrimoniales.

La visite de collections privées, la saison musicale et théâtrale et la fréquentation de cercles constituaient la vie culturelle de l’élite touristique hivernante.

Le tourisme culturel du XXe siècle se traduit par l’engouement du public pour le patrimoine historique et l’affluence aux festivals. À partir des années 1960, on célèbre la riche vie artistique d’avant-guerre avec l’inauguration de musées dédiés à des artistes ayant vécu dans la région : Fernand Léger à Biot en 1960, Picasso à Antibes en 1966, Matisse en 1963 et Chagall en 1973 à Nice.

La fondation privée Maeght ouvre ses portes en 1964 non loin des galeries d’art contemporain du village de Saint-Paul-de-Vence. La parfumerie et les arts asiatiques ont également leurs musées.

En 2011, on inaugure les musées Cocteau à Menton et Bonnard au Cannet. Les festivals d’été attirent eux aussi les touristes à l’instar du festival du film à Cannes en mai, du festival de jazz de Nice depuis 1948, de celui d’Antibes depuis l’été 1960, ou encore du festival de musique de Menton depuis 1950.

Image en taille réelle, .JPG 138Ko (fenêtre modale)|

Consultez "Palais des Festivals de Cannes, 1958, photographie Mario Marquet. Arch. dép. Alpes-Maritimes, 44 Fi 4345." au format pdf...