Les Alpes-Maritimes au XIXe siècle

Les grandes lois

Arrivés au pouvoir, les républicains veulent laïciser l’État, la vie sociale et l’école. Jules Ferry met en place cette politique dans l'enseignement primaire...

...gratuité (1881), obligation de 6 à 13 ans (1882), laïcité du personnel enseignant (1886). Sur les bancs de l'école laïque doit aussi se forger le sentiment de l'unité nationale : la formation prémilitaire avec les exercices de gymnastique et de tir est l'une des tâches des instituteurs.

Cependant, le progrès de la scolarisation n'est pas total : les travaux des champs ou la nécessité d'un salaire d'appoint expliquent l'absentéisme d'une partie des élèves, notamment des filles. Collèges et lycées, payants, ne demeurent accessibles qu'aux enfants de la bourgeoisie. La mesure la plus importante en matière d'enseignement secondaire est la création des lycées et collèges de jeunes filles (1880).

Dans le même temps, les républicains développent les libertés publiques démocratiques par une série de lois : liberté de la presse (1881), de réunion (1881), de syndicat (1884) et d’association (1901).

À partir de 1899, les radicaux participent au pouvoir, donnant aux politiques des gouvernements successifs un contenu nettement anticlérical. Le gouvernement dirigé par le radical Émile Combes, sorti du succès électoral du "Bloc des gauches" aux élections de 1902, provoque la fermeture de beaucoup d'établissements scolaires tenus par les congrégations. Les relations diplomatiques avec le Vatican sont rompues en mai 1904.

La loi de séparation des Églises et de l'État du 9 décembre 1905 donne lieu à des affrontements entre les forces de l'ordre et les catholiques au moment des inventaires des biens des églises.

La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse - Image en taille réelle, .JPG 77Ko (fenêtre modale)|

 

Loi du 30 juin 1881 sur la liberté de la réunion : affiche annonçant une réunion publique électorale, 5 avril 1902 - Image en taille réelle, .JPG 140Ko (fenêtre modale)|

 

Les lois scolaires (1881-1886) : délibération du conseil municipal de Nice sur la nécessité de construire une école à Caucade, 3 mai 1882 - Image en taille réelle, .JPG 116Ko (fenêtre modale)|

 

Loi du 21 mars 1884 relative à la création des syndicats professionnels : statut du Syndicat des ouvriers maçons de Cannes, 1894 - Image en taille réelle, .JPG 114Ko (fenêtre modale)|

 

Loi du 1er juillet 1901, relative au contrat d'association : registre de déclaration des associations des Alpes-Maritimes, 1901-1902 - Image en taille réelle, .JPG 160Ko (fenêtre modale)|

 

Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat : article sur la séparation de l'Eglise et de Etat, Le réveil de Grasse, 1er avril 1905 - Image en taille réelle, .JPG 166Ko (fenêtre modale)|