Sports d'hiver dans les Alpes-Maritimes

De la Scandinavie aux Alpes

Le ski apparaît en France avec l’exposition universelle de Paris de 1878.

L’origine des sports d’hiver est ancienne. Le ski est connu depuis plusieurs milliers d’années dans les contrées du nord de l’Europe. Ancré dans les traditions scandinaves (Norvège, Suède, Finlande), il est indispensable pour les déplacements hivernaux. Le ski moderne, pour le sport et les loisirs, a été inventé tout naturellement par les Norvégiens qui, premiers organisateurs de compétition en 1867, exportent leur discipline sportive à la fin du XIXe siècle en Europe et dans le reste du monde.

En 1878, des visiteurs curieux découvrent le ski nordique lors de l’Exposition universelle de Paris et en 1896, un Ski club des Alpes est fondé en France. Mais c’est l'armée et tout spécialement les chasseurs alpins qui deviennent les premiers adeptes du ski notamment dans la région de Briançon, dans les Hautes-Alpes. L’école de Briançon forme des milliers de skieurs chez les chasseurs alpins jusqu’en 1914. Par émulation, les populations paysannes voisines s’accaparent plus ou moins ce mode de déplacement. En 1907, le Club alpin français organise son premier concours de ski à Montgenèvre et déclenche un engouement certain pour ce nouveau sport. L'intérêt économique et touristique du ski a vite fait d'attirer l'attention d’associations et de clubs qui en vulgarisent la pratique. Dès 1907, le Touring club et le ministère de l'Intérieur, voyant un intérêt certain à la nouvelle discipline, incitent à créer des stations de sports d'hiver.

Image en taille réelle, .JPG 66Ko (fenêtre modale)|

1.1 Concours de ski de Chamonix, 1908

 

Image en taille réelle, .JPG 87Ko (fenêtre modale)|

1.2 Chasseurs alpins à Beuil-les-Launes, 1909

 

Image en taille réelle, .JPG 49Ko (fenêtre modale)|

1.3 Skis et montagnards, Venanson, 1910