Menton

Jardin de l'Esquinade

Naissance d'un grand jardin, jardin de collection

Image en taille réelle, . octets (fenêtre modale)

Naissance d'un grand jardin

En patois, l’Esquinade est le crabe, l’araignée de mer. Situé dans un quartier neuf baptisé Super Garavan, ce jardin original et authentique est l’archétype du jardin de collectionneur. Ce sont Simone et Edouard Mazzola qui, en 1972, achètent un vallon d’un peu moins d’un hectare à l’occasion des travaux de création de l’autoroute.

Rapidement, ils comblent ce vallon pour y inventer un nouveau jardin.

Un jardin de collection

Bénéficiant d’une pente douce et alimenté par une source locale, le jardin de l’Esquinade permet de découvrir un ensemble végétal de qualité ne regroupant pas moins de 160 espèces d’agrumes (notamment des citronniers… dont la variété dite « de Menton »), 130 espèces de palmiers ainsi que de nombreux arbres fruitiers et plantes à épices.

A cela s’ajoutent une riche collection d’hibiscus, de mimosas et de nombreuses espèces ornementales et plantes d’exception venues des Caraïbes, véritable feu d’artifice de couleurs et de parfums.

Propriétaires / Gestionnaires / Animateurs

Jardin privé - via animatrice Office du Tourisme ville de Menton. 

Crédits textes et photos : Yves Monnier, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle / OT Menton