La citronneraie

La Citronneraie est située à flanc de la colline de l'Annonciade, berceau de Menton, à mi-hauteur, soit une altitude de 120 m. Elle est orientée face au soleil levant S/E, une exposition très favorable à l'épanouissement des agrumes et à l'acclimatation des plantes tropicales et subtropicales .

Image en taille réelle, .JPG 633Ko (fenêtre modale)|Route des jardins - La citronneraie - Menton © CG06

L'origine de La Citronneraie remonte aux environs du XVIème siècle. A cette époque commence l'aménagement de restanques en terre, puis de murets en pierres traversés d'allées et d'escaliers. Cet ensemble est alors dénommé « campagne » par ses propriétaires-citadins.

Dès cette époque, on plante 200 oliviers en bordure des restanques sur une superficie d'environ 25000 m². Le problème de l'eau est crucial dans notre région, aussi, dès le début du XVIIIème siècle, on entreprend d'importants travaux pour canaliser et mettre en réserve ce précieux liquide. On creuse une galerie souterraine et un bassin de retenue de 150 m de long sur 2 mètres de haut, alimentés par une source. On crée également une barme, c'est à dire une citerne enterrée de 150 m3, pour alimenter les nombreux canaux d'arrosage de la partie centrale de la propriété.

Vers 1820, une petite maison rurale de quelque 70 m² est construite dans la tradition mentonnaise. Elle est ombragée d'une terrasse couverte de belles pergolas de glycine et de jasmin. Au sortir de la dernière guerre mondiale, morcelée par plusieurs successions, cette propriété se trouve en partie abandonnée.

A partir des années 1950, l'actuel propriétaire va faire renaître ce domaine. Dès lors, et pendant plusieurs années, il n'aura de cesse de reconstituer la propriété originelle, rachetant peu à peu les diverses parcelles. Dès 1953, commencent la réhabilitation du jardin et la restauration de la maison rurale. Une grande attention est portée au choix des matériaux de rénovation et à leur mise en œuvre afin de préserver l'authenticité du lieu.

En 1957, commence la plantation d'une centaine de nouveaux citronniers dans la partie amont de la propriété. A ce jour, on en dénombre environ 450 pieds, tous de la variété « citron de Menton ». Le « citron de Menton » constitue par le parfum de son zeste et la saveur de sa pulpe, la plus prestigieuse des quelques 80 espèces connues à ce jour.

Ces fruits savoureux sont utilisés par les plus grands « Chefs » de France et ornent leur Table Etoilée pour le plaisir de certains et la renommée de Menton.

.