Accueil en structures collectives

Crèche, micro crèche, halte-garderie, établissement multi-accueil... de nombreuses possibilités existent pour accueillir en collectivité votre enfant jusqu’à ses 6 ans.

Enfant non scolarisé

Ces établissements fonctionnent après avis ou autorisation du Président du Conseil  Départemental, via le service de PMI.

Ils se situent dans tous le département.

 Au sein de chaque établissement (multi accueil, crèche, halte garderie, micro crèche) des professionnels petite enfance, sous la responsabilité d’une directrice (puéricultrice, EJE…), accueillent votre enfant à temps complet ou à temps partiel dans des locaux adaptés. Aucune condition d’activité des parents ne peut être exigée.

 

Ces structures sont soumises à des règles de qualités d'accueil et de sécurité définies par la règlementation. (Code de la Santé Publique)

Elles sont  municipales, associatives ou à but lucratif.

  • 1° Les établissements d'accueil collectif, notamment les établissements dits " crèches collectives "  " haltes-garderies ", " services d'accueil familial " dits " crèches familiales " ;
  • 2° Les établissements d'accueil collectif gérés par une association de parents qui participent à l'accueil, dits " crèches parentales " ;
  • 3° Les établissements d'accueil collectif qui reçoivent exclusivement des enfants âgés de plus de deux ans non scolarisés ou scolarisés à temps partiel, dits " jardins d'enfants " ;
  • 4° Les établissements d'accueil collectif dont la capacité est limitée à dix places, dits " micro-crèches " ;

L'ensemble de ces établissements et services peuvent organiser l'accueil des enfants de façon régulière, occasionnelle ou saisonnière.

 

Où vous renseigner ?

Vous trouverez les listes des différentes structures d’accueil dans les centres de Protection Maternelle et Infantile, les relais Assistants Maternels et dans les Points Info Familles.

Consultez la liste des établissements d'accueil d'enfants de moins de 6 ans...

L’ouverture d’un établissement d’accueil de jeunes enfants créé par un gestionnaire privé est conditionnée à une autorisation de fonctionner du Président du Département, à l'avis de la Caisse d'Allocations Familiales concernant l’implantation de la structure et  à l'autorisation d’ouverture au public du Maire de la commune d’accueil.